Conflit au Mali

Une réfugiée malienne construit un abri dans le camp de Mentao, au Burkina Faso. Photo : Pablo Tosco / Oxfam
2012 - 2013
04/12/2013

Au cœur du Sahel, déjà touché par une forte insécurité alimentaire, le Mali a fait face en 2012 à une grave crise politique et militaire après le coup d’Etat du 22 mars, avec d’importantes conséquences humanitaires.

Selon les chiffres du bureau des Nations Unies  de Coordination des affaires humanitaires (OCHA), le conflit malien a fait plus de 300 000 déplacés internes et 175 000 réfugiés principalement au Burkina Faso, au Niger et en Mauritanie, des pays eux-mêmes alors  confrontés à l’insécurité alimentaire.

Le 20 décembre 2012, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution autorisant le déploiement d’une Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA). En janvier 2013, avant le déploiement de cette force, la France est intervenue militairement au Mali.

Aujourd’hui la quasi-totalité du territoire est à nouveau sous le contrôle du gouvernement malien. Des élections présidentielles et législatives ont pu avoir lieu. Malgré ces progrès, tensions et craintes demeurent multiples (violences et conflits résiduels, gouvernance à améliorer, accès insuffisant à la justice et aux services de base, redistribution des ressources peu efficace et dynamique de réconciliation encore à enclencher depuis la base).
Aujourd’hui, près 168 000 Maliens sont encore réfugiés dans d’autres pays et près de 255 000 déplacés internes ne sont pas encore rentrés chez eux. Sur plus de 1 100 écoles fonctionnelles avant le conflit, environ 780 ont pu rouvrir leurs portes.

Pour 2014, les estimations indiquent que près de 570 000 enfants de moins de 5 ans seront à risque de malnutrition aigüe.

L'action d'Oxfam

Sur le terrain

Oxfam est présente au Mali depuis plus de 25 ans, où nous menons des programmes d’aide et de développement.

Avant le conflit, Oxfam avait mis en place de nombreux programmes d’aide d’urgence et de développement dans l’ensemble de la région du Sahel, pour aider plus d’un million de personnes à faire face à la crise alimentaire.

En lien avec nos partenaires locaux, nous avons pu venir en aide à près de 140 000 personnes à travers des programmes d’aide alimentaire et d’accès à l’eau potable ainsi qu’à des équipements sanitaires.

L’action d’Oxfam au Mali se place également sur le long terme : reconstruction, place des femmes, redevabilité des acteurs publics…

Et ici

Aider les populations locales affectées par le conflit passe aussi par un travail de plaidoyer auprès des autorités françaises et de la communauté internationale, pour une résolution durable du conflit et la protection des civils. 

Infos complementaires: