Réunion FAO, du 11 au 14 et le 16 octobre, à Rome

Du 11 au 14 et le 16 octobre 2010, les représentants de 192 Etats se sont réunis au siège de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), à Rome, dans le cadre du Comité de la sécurité alimentaire (CSA). Oxfam France a suivi cette réunion sur place et participé directement aux discussions.

essources multimédiae Comité de la sécurité alimentaire : qu'est-ce que c'est a campagne "Privés de terre, privés d'avenir

CSA : essai à transformer !

La réunion du Conseil de la sécurité alimentaire mondiale (CSA), qui s’est tenue du 11 au 16 octobre 2010 à Rome, marque un tournant important dans la lutte contre la faim. Réunissant les 192 Etats membres, les agences des Nations unies (y compris la Banque mondiale et l’OMC), la société civile et le secteur privé, le CSA devient l’organe de gouvernance mondial de référence sur la sécurité alimentaire. A l’image des négociations sur le climat, les gouvernements sont appuyés dans leurs décisions politiques par un groupe d’experts internationaux, qui assurent un fondement scientifique solide. L’objectif du CSA : rompre avec la série de sommets organisés pour gérer les effets des crises alimentaires, pour s’attaquer aux problèmes de fond qui entretiennent la faim dans les pays du Sud depuis des décennies. Il s’agit en premier lieu d’améliorer la cohérence des politiques internationales (par exemple les décisions prises à l’OMC) avec l’objectif de sécurité alimentaire mondiale, mais également coordonner l’ensemble des acteurs et leurs financements sur le terrain. Malgré les difficultés propres aux négociations multilatérales, les Etats et la société civile ont activement participé aux négociations concernant l’accaparement des terres, sujet de l’agenda le plus controversé, puisqu’il confrontait pays "vendeurs", "acheteurs" et société civile, dans la recherche d’une solution commune. La déclaration finale réconcilie la proposition élaborée par la Banque mondiale sur des principes d’investissements responsables à l’attention des investisseurs, et celle de la FAO, de rédiger des directives à l’adresse des Etats, visant à améliorer la gouvernance du foncier et sécuriser les droits des populations. Si l’on regrette que les Etats n’aient pas pris de mesures d’urgence pour stopper l’accaparement des terres, et n’aient pas trouvé d’accord sur un cadre contraignant, ces premières annonces assurent un engagement politique significatif dans l’année à venir en vue de l’élaboration de ces mesures en 2011. Elles ouvrent la porte à des revendications fortes de la société civile, comme celles portées par Oxfam France et AVSF dans la campagne ["Privés de terres, privés d’avenir"->Accaparement-des-terres-Prives-de,840]. [multimedia<-]

Ressources multimédia

|[->Un-tracteur-dans-Paris-et-des,885]|[Balade champêtre et solidaire : un tracteur dans Paris, des idées à faire germer dans les têtes de nos dirigeants->Un-tracteur-dans-Paris-et-des,885], diaporama photo d'une action organisée par Oxfam France et AVSF à Paris, pour interpeller les ministres Jean-Louis Borloo et Christine Lagarde pour soutenir les paysan-ne-s des pays pauvres face au changement climatique, le 14 octobre 2010.| ||| |[->Les-petits-agriculteurs-face-a-un,878]|["Les petits agriculteurs face à un parcours d'obstacle"->Les-petits-agriculteurs-face-a-un,878], diaporama photo de l'action organisée par Oxfam avant l'ouverture de la réunion du Comité de la sécurité alimentaire, lundi 11 octobre, à Rome.| |||

Communiqués

[Communiqué de clôture du CSA : crise alimentaire, avancées positives mais le chemin sera long->Crise-alimentaire-reunion-FAO,893] (Oxfam France et AVSF, 16 octobre 2010) – [Réunion des ministres de l'UE de l'environnement : Oxfam France et AVSF interpellent Christine Lagarde et Jean-Louis Borloo dans les rues de Paris-> https://www.oxfamfrance.org/Reunion-des-ministres-de-l-UE,884] (communiqué d'Oxfam France et AVSF, le 14 octobre 2010) – [Accaparement des terres et changement climatique : réactions aux tables rondes du Comité de la sécurité alimentaire->Accaparement-des-terres-et,883] (communiqué d'Oxfam France et AVSF, le 13 octobre 2010) – [Crise alimentaire : les pays doivent collaborer pour mettre un terme à la faim dans le monde->Crise-alimentaire-les-pays-doivent,879] (communiqué de la confédération internationale Oxfam, à l'ouverture de la réunion du Comité de la sécurité alimentaire mondiale, le 11 octobre 2010) – [Réunion FAO : face à la crise alimentaire, une campagne pour soutenir les petits agriculteurs-> Reunion-FAO-face-a-la-crise,867] (communiqué d'Oxfam France et AVSF, le 6 octobre 2010) [CSA<-]

Le Comité de la sécurité alimentaire, un forum international

||Créé en 1974, sous l'égide de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), le Comité de la sécurité alimentaire, qui rassemble chaque année les représentants de 194 Etats, a été réformé en 2009 pour devenir un forum international politique de référence sur les questions liées à l'agriculture et à la sécurité alimentaire.| ||| Cette plateforme doit permettre d'assurer la cohérence des politiques mises en œuvre pour la sécurité alimentaire et d'améliorer la coordination des financements entre tous les acteurs (Nations unies, Banque mondiale, gouvernements, bailleurs de fonds, banques de développement). A la différence des sommets extraordinaires sur la faim organisés ces dernières années, qui se concentraient sur les conséquences des crises alimentaires auxquelles les pays riches répondaient par des engagements financiers plus ou moins tenus, le CSA doit s'attaquer aux causes profondes de ces crises. Le CSA restant un forum politique, où les Etats président aux décisions, un panel d'experts a été constitué pour leur procurer une base scientifique. C'est dans cet esprit d'analyse qu'a été décidée la mise à l'ordre du jour de questions controversées comme l'accaparement des terres et la volatilité des prix cette année. Le CSA devra également s'attaquer, à l'avenir, aux politiques qui ont un impact négatif sur la sécurité alimentaire comme la libéralisation du commerce ou la promotion des agrocarburants. [privesdeterre<-]

"Privés de terre, privés d'avenir" : face aux menaces d'accaparement des terres et du changement climatique

|[->Accaparement-des-terres-Prives-de,840]|Oxfam France et AVSF viennent de lancer une nouvelle campagne, "Privés de terre, privés d'avenir", afin de soutenir les paysans du Sud face à l'accaparement des terres par des investisseurs étrangers et aux conséquences du changement climatique.| – [Signer la pétition->http://www.privesdeterre.org/petition][Semer pour changer->Semer-pour-changer-des-petites,892], un action internationale pour planter les bonnes idées dans la tête de nos dirigeants – [Partager et diffuser la campagne->Prives-de-terre-prives-d-avenir,870][La campagne "Privés de terre, privés d'avenir" en 5 points->Accaparement-des-terres-Prives-de,840]

 

 

;