L’Affaire du Siècle vous appelle à témoigner !

Il y a un an, l’Affaire du Siècle déposait un recours en justice contre l’Etat français pour inaction climatique. Qu’en est-il un an après ? Toujours aucune réponse de l’Etat, et les actes restent bien en deçà de l’urgence de la situation. L’Affaire du Siècle, portée par 4 organisations (La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et Oxfam France), passe à une nouvelle étape à l’occasion de son premier anniversaire. Toutes les françaises et tous les français sont invités à apporter leur témoignage en ligne et à le partager, pour mettre l’Etat face à ses responsabilités : les impacts des changements climatiques sont déjà bel et bien réels, et la population comme l’environnement font les frais de son inaction.

Un appel à témoignages inédit : une cartographie citoyenne des impacts des changements climatiques en France

L’urgence climatique est là, que l’Etat le veuille ou non. Que nous l’observions, le ressentions ou l’expérimentions directement dans notre quotidien et nos activités, le dérèglement climatique est une réalité (hausse des températures, multiplication d’événements climatiques extrêmes, érosion des côtes, impact sur la santé, sur le logement ou dans la vie quotidienne…). Qui sera de plus en plus importante si rien n’est fait.

 

Il est temps que l’Etat français prenne en compte cette réalité. Et nous allons le lui faire savoir !

 

A l’occasion de son premier anniversaire, l’Affaire du Siècle veut à nouveau mettre l’Etat face à ses responsabilités. Nous l’avions fait il y a un an, en déposant le recours en justice. Un an après, nous recommençons, cette fois en donnant directement la parole aux citoyennes et citoyens français.

Une cartographie des impacts des changements climatiques en France

Sur son site internet, l’Affaire du Siècle propose dès aujourd’hui d’apporter son témoignage :
  • en le partageant sur les réseaux sociaux.
  • en le répertoriant sur la carte des impacts des changements climatiques en France. Qu’on les observe, s’en inquiète ou les expérimente dans son quotidien, les changements climatiques font aujourd’hui partie de la vie d’un grand nombre de françaises et de français. Il est temps de le faire savoir.
Pour quoi faire ? Pour apporter, jour après jour, témoignage après témoignage, des preuves supplémentaires. Pour ouvrir les yeux à l’Etat, qui ne semble pas voir que les changements climatiques sont à notre porte. Pour rappeler l’urgence et démontrer que rien de ce qui est fait – et évidemment tout ce qui n’est pas fait – n’est à la hauteur de la situation.
Ensemble, prenons la parole !

Tous les citoyennes et citoyens, témoins directs des changements climatiques, sont invité-e-s à s’exprimer sur les réseaux sociaux avec le #TemoinDuClimat ou sur le site de l’Affaire du Siècle.

Des personnalités relaient l’Appel de l’Affaire du Siècle

Comme il y a un an, des personnalités s’associent à l’Affaire du Siècle pour la faire connaître et engager le plus grand nombre de personnes possibles.

 

Le groupe L.E.J vous lance ce défi : prenez la parole et témoignez des réalités du dérèglement climatique, en partageant directement son témoignage sur les réseaux sociaux ou en l’enregistrant de manière plus détaillée sur la cartographie interactive développée par l’Affaire du Siècle.

Apportez votre témoignage et, ensemble, maintenons la pression sur l’Etat français jusqu’à ce qu’il soit à la hauteur de ses responsabilités : prendre des mesures qui protègent les citoyennes et les citoyens des changements climatiques.

Je témoigne

Un an après le lancement de l’Affaire du Siècle, aucune réaction de l’Etat face à l’urgence climatique

L’Affaire du Siècle a un an

Le 18 décembre 2018, 4 organisations (la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France , Notre Affaire à Tous et Oxfam France), appuyées par des collectifs de Youtubeurs (On est prêt et Il est encore temps), ont lancé une action inédite : déposer un recours en justice contre l’Etat français pour inaction climatique. C’est l’Affaire du Siècle  !

 

Notre appel à soutenir ce recours est alors entré dans l’histoire de la mobilisation citoyenne : en 48h, un million de personnes l’ont signé. Et la barre des 2 millions de signatures était franchie en moins d’un mois.

L’inaction de l’Etat face aux changements climatiques demeure

Et depuis ? L’Affaire du Siècle est passée à l’action. La requête sommaire puis le mémoire complémentaire ont été déposés en début d’année auprès du Tribunal administratif de Paris.

 

L’action de l’Etat, quant à elle, se fait cruellement attendre. Aucune réponse n’a été apportée au dossier de l’Affaire du Siècle. Et les actes politiques de l’année sont loin de répondre à l’urgence climatique, bien au contraire.

 

Les résultats de la dernière COP25, à laquelle Emmanuel Macron n’a même pas participé, et où le Premier ministre et la Ministre de la Transition écologique et solidaire ne sont passés qu’en coup de vent, n’en sont qu’un exemple parmi tant d’autres.

Déjà plus de 25 ans de retard sur les objectifs fixés

Réduire les émissions de gaz à effet de serre doit être une priorité. Mais au rythme où va la réduction des émissions depuis 2015, la France atteindrait les objectifs fixés avec un retard de plus d’un tiers de siècle :
  • Si on se réfère à l’objectif européen, la réduction de -55 % des émissions de gaz à effet de serre en 2030 serait atteinte en France en 2059, soit avec 29 ans de retard.
  • La neutralité carbone prévue en 2050 serait obtenue en 2093, soit avec 43 ans de retard.

Un an après le lancement de l’Affaire du Siècle, la mobilisation citoyenne face à l’urgence climatique ne faiblit pas

Tout au long de l’année 2019, la mobilisation citoyenne historique lors du lancement de l’Affaire du Siècle a perduré et n’a fait que grandir. Le 16 mars 2019, la Marche du Siècle a rassemblé 350 000 personnes à travers toute la France.
La jeunesse française et du monde entier a rejoint la mobilisation et en a décuplé l’ampleur, notamment à la suite de l’appel de Greta Thunberg. A travers le monde, des grèves se sont organisées le vendredi, initiées par le mouvement #FridaysForFuture de la jeune activiste, désignée personnalité de l’année par le Time.

 

Aujourd’hui, des millions de citoyennes et de citoyens du monde entier appellent à l’action politique pour lutter véritablement contre les changements climatiques. Jusque-là, les responsables politiques des pays riches sont restés sourds à leur mobilisation.

 

A travers cette cartographie citoyenne inédite des changements climatiques, l’Affaire du Siècle appelle à poursuivre cette mobilisation, en apportant son témoignage. Pour apporter la preuve de ce que nous vivons, à notre échelle.

 

Notre force est notre nombre. Notre mission : que l’Etat passe enfin à l’action !

 

;