Inégalités : des associations et des personnalités demandent une loi à Emmanuel Macron

05/02/2018

De grandes associations françaises, économistes, sociologues, philosophes, signent aujourd’hui un Appel dans Le Monde pour alerter sur l’aggravation vertigineuse des inégalités dans le monde mais aussi en France et demander à Emmanuel Macron d’adopter une loi contre les inégalités [1].  

Parmi les signataires, on compte notamment ATD Quart-Monde, Greenpeace, La Fondation Abbé Pierre, Action contre la Faim, Audrey Pulvar, Dominique Méda, Xavier Timbeau,  Aurore Lalucq ou encore Henri Sterdyniak.

Il y a une semaine, Oxfam révélait dans son dernier rapport un chiffre choc : 82 % de la richesse a profité aux 1% les plus riches, alors que les 3,7 milliards de personnes qui forment la moitié la plus pauvre de la planète n'en ont rien vu [2].

La France n’est pas épargnée par la crise des inégalités. Tandis que le nombre de personnes en situation de pauvreté a augmenté de 1,2 millions de personnes en 20 ans, l’année dernière les 10 % les Français-es les plus riches détenaient plus de la moitié des richesses nationales quand les 50 % les plus pauvres se partagent seulement 5 % du gâteau [3].

« Par cet Appel, nous rappelons que les inégalités extrêmes sont le symptôme d’un système économique défaillant et représentent un danger pour la cohésion sociale et la prospérité économique de tous » expliqueClaire Fehrenbach, directrice générale d’Oxfam France. « Cette économie qui ne profite qu’aux 1% de personnes les plus riches et enferme des millions de personnes dans la pauvreté, n’est plus acceptable. »

Claire Fehrenbach poursuit :« Cette mobilisation inédite d’associations et personnalités d’horizons différents montre un constat aujourd’hui très largement partagé et l’urgence à agir contre les inégalités. Ensemble, nous disons haut et fort que cet état de fait n’est pas irréversible et que des solutions existent pour rééquilibrer la balance. Il faut pour cela rectifier des choix politiques et économiques qui ont privilégié jusqu’à maintenant les plus fortunés au détriment des plus pauvres qui sont par ailleurs de plus en plus stigmatisés. »

« Il est possible de changer la donne, en faisant entendre la voix des associations, des chercheurs et surtout des citoyen-e-s pour demander aux décideurs politiques d’agir et de prendre des mesures fortes ! »

« Emmanuel Macron peut agir dès maintenant et montrer la voie, en faisant de la lutte contre les inégalités une priorité du quinquennat. Pour cela nous l’appelons à mettre en œuvre une loi, pionnière, qui exige des entreprises qu’elles partagent plus équitablement les richesses et qui redistribue les fruits de la croissance par un impôt juste. ».

LISTE DES SIGNATAIRES :

Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme 

Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac France

Aurore Lalucq, codirectrice de l’Institut Veblen pour les réformes économiques 

Birthe Pedersen, présidente d’ActionAid France - Peuples Solidaires 

Cécile Renouard, philosophe, enseignante-chercheuse, Essec 

Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre 

Christian Mouchet, président du conseil de fondation de la Fondation pour le Progrès de l’Homme 

Claire Fehrenbach, directrice générale d’Oxfam France 

Claire Hédon, présidente d’ATD Quart Monde 

Dominique Méda, philosophe et sociologue, université Paris-Dauphine 

Dr. Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde France 

Florent Compain, président des Amis de la Terre 

Florence Jany-Catrice, économiste, Université Lille 1 

François Soulage, président du Collectif Alerte 

Henri Sterdyniak, co-animateur des Economistes Atterrés 

Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace 

Jean-Marie Fardeau, responsable associatif 

Marie Duru-Bellat, sociologue, Sciences Po Paris 

Patrick Bertrand, directeur exécutif Action Santé Mondiale de Global Health Advocates 

Sandra Cossart, directrice de Sherpa 

Sylvie Bukhari de Pontual, présidente du CCFD-Terre Solidaire 

Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France 

Thomas Ribémont, président d’Action contre la Faim 

Xavier Timbeau, économiste, Sciences Po Paris 

Contacts

Contact presse : Pauline Leclère 07 69 17 49 63 pleclere@oxfamfrance.org

 

Notes aux rédactions

Retrouver l’Appel sur le site du Monde.fr : http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2018/02/05/adoptons-une-loi-contre-les-inegalites-au-service-de-l-interet-general_5252101_3232.html

[1] Oxfam France a lancé le 22 janvier une campagne « Contre les inégalités, pesons de tout notre poids » pour sensibiliser sur l’aggravation des inégalités en France et dans le monde et interpeller Emmanuel Macron pour qu’il mettre en œuvre une loi contre les inégalités. Cette loi repose sur 3 piliers : un partage équitable de la richesse créée au sein des entreprises, entre tou.te.s les salariés et les actionnaires ; la lutte contre l’évasion fiscale pour financer les services publics qui réduisent les inégalités ; la défense d’un impôt juste et progressif permettant une redistribution équitable des richesses.

Une pétition a été lancée sur www.loi-inegalites.fr pour demander aux citoyen.ne.s de soutenir les 11 mesures formulées par Oxfam auprès du Président de la République, Emmanuel Macron dans le cadre d’une loi contre les inégalités.

[2] Dans son dernier rapport « « Partager la richesse avec celles et ceux qui la créent », paru la veille de l’ouverture du Sommet de Davos, Oxfam révèle que 82 % des richesses engendrées l’année dernière ont profité aux 1 % les plus riches de la population mondiale, alors que les 3,7 milliards de personnes qui forment la moitié la plus pauvre de la planète n’en ont rien vu.

[3] Ce rapport révèle aussi qu’en 2017, seuls 32 milliardaires français possèdent autant que les 40 % les plus pauvres de la population française.