Assemblée nationale : réaction d’Oxfam France aux débats sur la taxe sur les transactions financières

Apres le Parlement européen en mars 2011 [[Le 8 mars dernier, {{[le parlement européen s'est exprimé dans une résolution en faveur d'une taxe sur les transactions financières->Le-Parlement-europeen-pour-une,1038 ]}} afin de récolter des fonds en faveur de biens publics comme le développement et la lutte contre le changement climatique.
_ Le 12 mars, {{[les chefs d'État ou de gouvernements de la zone euro ont convenu de la nécessité de réfléchir à l'introduction d'une taxe sur les transactions financières->Taxe-sur-les-transactions,1040 ]}} et de faire avancer les travaux aux niveaux de la zone euro et de l'UE ainsi que sur le plan international.]], c'était au tour de l'Assemblée nationale de débattre ce matin des taxes sur les transactions financières. Ce débat, qui fait suite au dépôt le 13 mai dernier par le parti socialiste français et le SPD allemand d'une proposition de résolution européenne sur l'introduction d'une telle taxe, a lieu à la fois aux parlements français et allemand [[{{[La proposition de résolution européenne relative à l'introduction d'une taxe sur les transactions financières en Europe.->http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta-commission/r3468-a0.asp ]}}]]. Le vote solennel à l'Assemblée nationale se tiendra mardi prochain.

Pour Luc Lamprière, directeur d'Oxfam France :

« Les débats à l'Assemblée nationale ont montré que l'ensemble des partis politiques représentés s'accordent sur la nécessité de mettre en place de toute urgence une taxe sur les transactions financières. Tous s'accordent sur la double nécessité de lutter contre les dérives de la spéculation financière et de trouver des sources nouvelles de financements pour financer les enjeux globaux, telles que les luttes contre le changement climatique et la pauvreté. Tous s'entendent pour affirmer qu'une taxe sur les transactions financières est à même de répondre à ces deux défis« .

« Oxfam France salue une telle initiative parlementaire proposée à la fois en France et en Allemagne. Sans une stratégie conjointe des gouvernements et des parlements de ces deux pays, les chances d'avancer sur le dossier de la taxe sur les transactions financières sont à peu près nulles. Suite aux débats de ce matin, cette proposition sur la TTF a désormais de grande chance d'être votée solennellement mardi prochain en France. »

Mais Oxfam France avertit qu'en l'état, la proposition ne permet pas d'assurer avec certitude résultat concret d'ici à l'automne 2011. L'organisation demande aux députés français de ne pas se limiter à une seule demande qui exigerait une unanimité européenne.

« Faute de résultat concret d'ici à l'automne 2011 au niveau de l'Union européenne ou de l'Euro-zone, il faudra bien ouvrir la porte à une initiative nationale dans la préparation du budget 2012, comme l'a affirmé Jean-Marc Ayrault ce matin à l'Assemblée nationale. Le Président Sarkozy s'y était d'ailleurs engagé devant les ONG en avril dernier. Quelle que soit l'issue des débats au niveau européen, la France et l'Allemagne ont les moyens d'agir au niveau national, dans le cadre d'une coalition de pays pionniers » conclut Luc Lamprière.

Oxfam France rappelle que des taxes sur les transactions financières existent déjà dans onze pays. Ainsi, au Royaume Uni, la taxe rapporte annuellement autour de 5 milliards d'Euros, sans que les problèmes de compétitivité ou de contournement ne soient significatifs [Voir le document sur les taxes sur les transactions financières déjà en place dans le mond]].

Oxfam France, Aides, membre de Coalition Plus, et Attac, avec le soutien de nombreuses associations et coalitions, ont lancé en février dernier la campagne « Taxe Robin des Bois » qui demande à Nicolas Sarkozy de mettre en place une taxe sur les transactions financières pour financer les urgences sociales et environnementales mondiales tout en contribuant à freiner la spéculation : ww.taxerobindesbois.or

Contact presse

Magali Rubino : 06 30 46 66 04 / rubino@oxfamfrance.or

Aller plus loin

– Découvrir la campagne pour une [Taxe Robin des Bois sur notre site->Taxe-Robin-des-Bois,1019]
[Voir le travail d'Oxfam France sur les financements innovants->-Taxes-internationales-et-]

 
||Communiqué envoyé dans le cadre d’une campagne lancée en septembre 2009 sur la lutte contre le changement climatique et réalisée avec l’aide financière de l’Union européenne. Le contenu de cette campagne relève de la seule responsabilité d’Oxfam France et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.|

Contact

Notes aux rédactions

;