Attaque de Jalalabad contre des ONG

Appel des ONG en Afghanistan à assurer la protection des travailleurs humanitaires

Nous, les 61 organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales signataires de cet appel, condamnons avec la plus grande fermeté l’attaque atroce qui a eu lieu, mercredi 24 janvier, contre les bureaux d’ONGs à Jalalabad (Nangarhar). Le bilan à l’heure actuelle fait état d’au moins 7 morts et de plus de 31 blessés, dont cinq enfants. Nous aimerions exprimer toutes nos condoléances aux familles des victimes de cette attaque atroce.

Les ONG en Afghanistan sont souvent la première ligne de réponse pour les personnes dans le besoin. En 2017, grâce au soutien des ONGs avec d’autres acteurs humanitaires, plus de 3,4 millions de personnes en Afghanistan ont reçu de la nourriture, de l’eau, un abri et d’autres aides vitales pour subvenir à leurs besoins les plus élémentaires [1].

« Il est de la plus haute importance que les ONGs puissent agir dans les situations de besoin humanitaire extrême, y compris dans des situations de conflit armé, avec l’assurance que leur personnel, leurs biens et leurs activités ne seront pas directement ou indirectement attaqués« , déclare Fiona Gall, directrice d’ACBAR.

Une attaque aussi atroce constitue une violation manifeste du Droit international humanitaire. Nous exigeons donc une enquête rapide, indépendante et transparente pour comprendre comment et pourquoi cet incident s’est produit.

Ce n’est pas un incident isolé. Les attaques contre les travailleurs humanitaires sont fréquentes en Afghanistan. Au cours de l’année écoulée, il y a eu 156 attaques contre des travailleurs humanitaires commises par des acteurs impliqués dans le conflit actuel. Ainsi, 17 travailleurs humanitaires ont été tués alors qu’ils tentaient de fournir une aide humanitaire vitale, notamment de la nourriture, de l’eau potable et des soins de santé à ceux qui en avaient le plus besoin.

Les attaques contre les acteurs humanitaires sont des attaques contre les personnes que nous essayons d’aider. En fin de compte, toute attaque, intimidation, violence ou menace contre les travailleurs humanitaires entraînera des retards dans la délivrance de l’aide, voire même le retrait de l’aide – et donc aura un impact négatif sur les conditions de vie des Afghans les plus vulnérables.

La fourniture d’aide humanitaire vitale est un acte neutre, protégé par le Droit international humanitaire. Nous appelons toutes les parties au conflit afghan à respecter la neutralité des ONGs, de leur personnel et de leurs installations, ainsi qu’à respecter le Droit international humanitaire, qui protège les travailleurs humanitaires et les civils.

« Partout dans le monde, le nombre d’attaques violentes contre les travailleurs humanitaires augmente. Elles se déroulent dans un contexte de «normalisation» de l’usage de la violence contre les civils et les travailleurs humanitaires dans les situations de conflit. C’est une érosion générale du respect de l’humanité et du travail humanitaire », souligne Kinga Komorowska, Directrice pays d’Action contre la faim.

Malgré la résolution 2175 (2014) du Conseil de Sécurité des Nations-Unies qui condamne toutes les attaques contre les travailleurs humanitaires, une culture d’impunité continue d’exister. Suite aux discussions du Sommet humanitaire mondial en 2016, en tant qu’ONG opérant en Afghanistan, nous réaffirmons la nécessité pour tous les acteurs de respecter le Droit international humanitaire et de condamner toutes les attaques contre les travailleurs humanitaires et les civils. Comme exemple d’engagement concret pour la protection de tous les travailleurs humanitaires, nous appelons la communauté internationale à explorer les mécanismes juridiques et judiciaires pour assurer la protection de notre personnel contre la violence, ainsi que ceux de redevabilité lorsque des violences ont été commises, via la nomination d’un Représentant Spécial pour le Renforcement de la Protection des Travailleurs humanitaires.

Des actions concrètes sont nécessaires pour assurer la protection de tous les travailleurs humanitaires pendant que nous, communauté des ONGs en Afghanistan, continuons à travailler pour venir en aide aux personnes les plus démunies en Afghanistan.

Contact

Caroline Prak
cprak@oxfamfrance.org
06 31 25 94 74

Notes aux rédactions

[1] OCHA PRH 2017 examen du troisième trimestre.

Liste des signataires :

AAA Action Aid Afghanistan

AABRAR Afghan Amputee Bicyclists For Rehabilitation And Recreation

AADRO Afghan Australian Development and Rehabilitation Organization

ACF Action contre la Faim

ACKU Afghanistan Center at Kabul University

ACTED Agence d’aide a la Cooperation Technique et au Development

ADA Afghanistan Development Association

ADRA Adventist Development and Relief Agency International

AfghanAid Afghanaid

AFRANE Amitie Franco-Afghane

AHDAA Agency For Humanitarian and Development Assistance For Afghanistan

AHDS Afghan Health and Development Services

ASAARO Afghan Social And Agriculture Affairs Rehabilitation Organization

AWRCAfghan Women’s Resource Center

CARE Cooperative for Assistance and Relief Everywhere

CHA Coordination of Humanitarian Assistance

CoAR Coordination of Afghan Relief

Cordaid Catholic Organization for Relief and Development Aid

CWW Concern World Wide

DACAAR Danish Committee for Aid to Afghan Refugees

DAO Development and Ability Organization

DCA Dutch Committee for Afghanistan

DRC Danish Refugee Council

FRDO Female Rehabilitation And Development Organization

GERES Group for the Environment, Renewable Energy and Solidarity

GNI Good Neighbours International

GWO Green Way Organization

HI Handicap International

HIHAOHand In Hand Afghanistan Organization

IMC International Medical Corps

INTERSOS Intersos

IRC International Rescue Committee

JUH The Johanniter-Unfall-Hilfe

JVC Japan International Volunteer Center

LC La Chaine de Espoir

MADERA Mission d’ Aid au Development des Economies Rurales Programme Afghanistan

MCA Mercy Corps Afghanistan

MEDAIR MEDAIR

NAC Norwegian Afghanistan Committee

OXFAM Oxfam

PARSA Physiotherapy and Rehabilitation and Support for Afghanistan

PIN People In Need

PU-AMI Première Urgence – Aide Medicale Internationale

RI Relief International

RRAA Rural Rehabilitation Association for Afghanistan

SCA Swedish Committee for Afghanistan

SCI Save the Children

SDO Sanayee Development Organization

SERVE Serving Emergency Relief and Vocational Enterprises

SI Solidarity International

SVA Shanti Volunteer Association

TACT Today’s Afghanistan Conciliation Trust

TCOWThe Children Of War

TdH Terre Des Hommes

TEO Tashabos Educational Organization

THRA Training Human Rights Association for Afghan Women

THT The HALO Trust

WCC War Child Canada

WF Womanity Foundation

WHH Deutsche Welthungerhilfe e.V.

ZOA Zoa Refugee Care

 

;