Crise à Gaza : Après l’échec de la tournée diplomatique française au Proche Orient, la France doit obtenir d’urgence des avancées en faveur de la paix à New York

Oxfam France constate que la tournée diplomatique de Nicolas Sarkozy et de Bernard Kouchner qui vient de s’achever n’a malheureusement pas produit les résultats escomptés : le cessez-le-feu tant attendu et dont ont urgemment besoin les populations n’est toujours pas en vigueur.

L’association exhorte donc la France, par l’intermédiaire de Bernard Kouchner qui doit dès aujourd’hui présider une réunion du Conseil de Sécurité des Nations unies à New York, à faire adopter une résolution exigeant l'arrêt immédiat des violences et la fin du blocus de Gaza.

Alors que la crise humanitaire ne cesse de s'aggraver à Gaza, Nicolas Sarkozy doit faire plus qu’ »d'appeler » Israël à stopper les violences pour permettre le passage de l'aide humanitaire. Il doit condamner sans équivoque l'usage disproportionné de la force par Israël, avec la même vigueur qu’il a condamné les tirs de roquettes de la part du Hamas.

« En tant que membre permanent et Présidente en exercice du Conseil de Sécurité, la France doit dès aujourd’hui prendre l'initiative de négociations pour parvenir à une résolution contraignante, qui exige un arrêt immédiat de toutes les violences et la fin du blocus de Gaza. Par ailleurs, elle doit appeler toutes les parties à s'engager en faveur d'un cessez-le-feu total et permanent » déclare Nicolas Vercken, d’Oxfam France.

Oxfam France souligne également les implications sur la situation actuelle de la décision de rehausser les relations entre l’Union européenne et Israël prise au cours de la présidence française de l’UE. La France doit se prononcer clairement en faveur de la suspension de ce processus.

« Au cours de la présidence française, l'Union européenne a décidé de renforcer ses liens avec Israël mais a échoué à lier cette décision à la levée du blocus de Gaza. Alors que Gaza subit actuellement une offensive militaire et que les fruits de la diplomatie française et européenne se font attendre, la France devrait immédiatement appeler l'Union européenne à suspendre le processus de renforcement de la relation UE – Israël jusqu'à l'obtention d'un cessez-le-feu complet à Gaza et jusqu'à ce qu'Israël permette un accès humanitaire sans entrave » conclut Nicolas Vercken.

Contact

Contact presse :

agali Rubin, + 33 (0)1 56 98 24 45 / + 33 (0)6 30 46 66 04

Notes aux rédactions

;