G20 Séoul : enfin un pas vers un véritable consensus pour le développement ?

Des représentants de la confédération internationale Oxfam, dont Oxfam France, seront présents à Séoul lors du sommet du G20 les 11 et 12 novembre 2010. Oxfam France rappelle que le sommet sera, à l'initiative du pays hôte, l'occasion de porter enfin les sujets de développement à la table des négociations.

Oxfam France suivra plus particulièrement lors de ce sommet les déclarations et les engagements concernant les changements climatiques, l'évasion fiscale, l'accaparement des terres, la volatilité des prix des matières premières ou encore les mécanismes de financement innovant du développement. L'organisation, qui développe dans une note intitulée Vers un Consensus sur le développement à Séoul ses principales recommandations pour le G20, rappelle que la feuille de route sur le développement qui sera fixée à Séoul servira de base pour la présidence française du G20.

Pour Luc Lamprière, directeur d'Oxfam France, présent en Corée pour le G20 :
_ « Le G20 n'est plus le 'petit nouveau' et les pays qui le composent doivent prendre leurs responsabilités. A Séoul, le G20 doit s'engager en faveur d'un programme de développement à long terme qui place les intérêts et les besoins des personnes et des pays les plus pauvres au cœur de son action. Un 'Consensus de Séoul' qui serait, en somme, tout le contraire du 'consensus de Washington', pour ne plus décider à la place des pays concernés la route à suivre. »

« Si le G20 s'approprie les questions de développement, alors il doit ouvrir ses portes aux pays à faibles revenus. Pour gagner en légitimité, le G20 doit réserver, a minima, des sièges permanents et de plein droit à l'Union africaine et aux instances régionales d'Asie et d'Amérique latine ».
Pour Oxfam France, ces sièges doivent garantir aux pays en développement une entière participation à l'ensemble des réunions préparatoires, des groupes de travail et des évaluations de l'impact des décisions du G20 sur les pays à faibles revenus.

Notes aux rédactions

– Luc Lamprière est disponible en Corée pour des interviews. A suivre sur twitter les représentants d'Oxfam France en Corée : https://www.oxfamfrance.org/En-direct-du-G20-de-Seoul,919
– Oxfam organise mercredi 10 novembre à 11h une action de rue au Yeouido Park – Métro « National Assembly » (ligne 9, sortie numéro 4). Des porte-paroles francophones seront sur place.
– Le G20 regroupe les pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, États-Unis d'Amérique, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, République de Corée, Royaume-Uni, Russie, Turquie. L'Union européenne est le 20e membre du G20.

Contact presse

Magali Rubino : rubino@oxfamfrance.or / 01 56 98 24 45 / 06 30 46 66 04

En savoir plus

– Suivre le G20 en direct de Corée du Sud, sur la age spéciale G20 de Séou du site internet d'Oxfam France
– Consulter les programmes d'Oxfam France sur les [sommets du G8 et G20->-Rencontres-du-G8-] et sur le [Financement du développement->-Financement-du-developpement-]

Contact

Notes aux rédactions

;