Oxfam France se félicite de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement français de positionner fortement la présidence du G7 2019 sur la lutte contre les inégalités, mais l’organisation avertit être attentive à ce que cet agenda ambitieux aboutisse réellement à des mesures à mêmes de s’attaquer à ce défi.

Le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a présenté aujourd’hui devant les ambassadeurs et ambassadrices postés en France, et réunis à Biarritz, les grands axes de la présidence française qui débutera au premier janvier 2019 et avec un sommet des chefs d’Etats et de gouvernement dans la ville basque fin août prochain.

Pour Robin Guittard, porte-parole d’Oxfam France : « Dans un monde où 82% des richesses ont été captées l’an dernier par les 1% les plus riches, il était temps que nos dirigeants s’emparent enfin de cette problématique ! A ce titre, le leadership de la France est bienvenu. Néanmoins, dans un contexte national de fortes tensions sur les questions de justices sociale et fiscale, la France devra prouver sa capacité à mobiliser la communauté internationale sur les enjeux d’inégalités. »

« Le G7 c’est 45% du PIB mondial entre sept pays qui regroupent 10% de la population mondiale : il faut donc y parler lutte contre les inégalités mais surtout prendre conscience que ce combat doit passer par une meilleure répartition des richesses ! Le G7 c’est également les 3/4 de l’aide publique au développement dans le monde : c’est donc un lieu primordial pour définir des politiques de développement qui s’attaquent aux inégalités à l’échelle du globe et dans les pays du sud, » rappelle Robin Guittard.

Cinq objectifs ont été définis pour le G7 français : favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes, l’accès à l’éducation et à des services de santé de qualité ; mobiliser les financements climats ; promouvoir des politiques commerciales, fiscales et de développement justes et équitables ; l’action pour la paix ; exploiter les opportunités du numérique et de l’intelligence artificielle.

« Sur tous ces sujets, la France et le Président Macron n’ont pas encore assez fait leur preuve. La réussite de ce G7 sera donc mesurée à la lumière des décisions prises et pas seulement des paroles dites,» prévient Robin Guittard.

Contact presse : Robin Guittard, rguittard@oxfamfrance.org, 06 28 49 01 43

;