Nicolas Sarkozy au Rwanda : une chance pour la paix dans les Grands Lacs

Communiqué de presse, Oxfam France / Human Rights Watch
/ Secours catholique – Caritas France / CCFD / Terre solidaire – La visite de Nicolas Sarkozy au Rwanda, fortement symbolique sur le plan diplomatique, pourrait s’avérer déterminante pour l’avenir de la région des Grands Lacs, soulignent Oxfam France, Human Rights Watch, le CCFD-Terre solidaire et le Secours catholique-Caritas France.

Pour les ONG, le voyage de Nicolas Sarkozy pourrait initier une rupture fondamentale avec l’engagement de la France en Afrique Centrale, mais aussi avec l’approche géopolitique qui a permis à la « crise des Grands Lacs » de perdurer depuis déjà seize ans.

Pour Jean-Marie Fardeau de Human Rights Watch :
« A Kigali ce jeudi, le Président français devrait souligner l’efficacité de la reconstruction des institutions étatiques et les nombreux progrès accomplis après le génocide. Mais il devra également demander au Rwanda de s’engager dans la voie d’un multipartisme et d’un débat politique véritable en amont des élections prévues en août prochain et souligner les menaces qui pèsent sur la société civile, la presse et l’espace démocratique ».

Pour Zobel Behalal du CCFD-Terre solidaire :
« Le Président français devrait clairement indiquer à Paul Kagame que la communauté internationale attend de sa part des mesures concrètes pour mettre un terme aux agissements des dignitaires rwandais qui continuent de soutenir des groupes armés à l’est de la RDC et de bénéficier de l’exploitation et de la commercialisation des ressources de son sous-sol ».

Pour Nicolas Vercken d’Oxfam France :
« Nicolas Sarkozy devrait inviter le Président rwandais à contribuer activement aux efforts internationaux de désarmement volontaire des rebelles hutus rwandais encore actifs dans les Kivus, et à offrir à ceux d’entre eux qui n’ont pas participé au génocide des garanties et perspectives véritables de réintégration socio-économique au Rwanda ».

Pour Michel Roy du Secours catholique – Caritas France :
« Nicolas Sarkozy a annoncé le mois dernier l’organisation d’un ‘Forum pour la coopération dans la région des Grands Lacs’ en France cette année. Ce projet centré sur l’intégration économique régionale ne devrait pas passer sous silence l’ensemble des facteurs structurels et politiques des conflits des Grands Lacs ».

Si la France se positionne depuis plusieurs années en championne de la « responsabilité de protéger », tant aux Nations unies qu’au sein de l’Union européenne et affirme avoir tiré les leçons collectives du drame rwandais, il lui reste encore à reconnaître le travail fait par les historiens sur le génocide rwandais afin de pouvoir véritablement ‘normaliser’ ses relations avec le Rwanda.

« En France, la mission d’information parlementaire créée en 1998 et présidée par Paul Quilès sur ‘les opérations militaires menées par la France, d'autres pays et l'ONU au Rwanda entre 1990 et 1994’ n’a encore débouché ni sur l’établissement des faits incontestables dans le cas spécifique du Rwanda, ni sur un dispositif permettant un contrôle parlementaire systématique et effectif de la politique étrangère en général, et de la politique africaine et des opérations extérieures en particulier », conclut Nicolas Vercken d’Oxfam France.

Contact

Contact presse
– Oxfam France : agali Rubin + 33 (0)1 56 98 24 45 / + 33 (0)6 30 46 66 04
– Secours Catholique – Caritas France : Anne Bonnefont + 33 (0)1 45 49 74 93 / + 33 (0)6 07 12 46 36
– Human Rights Watch : Leslie Haskell + 33 (0)6 37 69 15 92

Notes aux rédactions

;