« Non-assistance à mère en danger » : les dirigeants doivent tenir leurs engagements

Communiqué de presse d'Oxfam France, Médecins du Monde, Action for Global Health et Avocats pour la santé dans le monde.

En septembre 2010, l'ensemble des chefs d'Etat se réuniront à New York pour évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Quelques mois avant ce rendez-vous crucial, Oxfam France, Médecins du Monde, Action for Global Health et Avocats pour la santé dans le monde invitent les citoyens à se mobiliser pour adresser une pétition au Président de la République, au Ministre des Affaires étrangères et à leur(s) député(s) pour leur demander de consacrer enfin les ressources nécessaires à l'accomplissement de ces objectifs et plus particulièrement dans le secteur de la santé.

Chaque minute dans le monde, une femme meurt à cause de complications liées à la grossesse ou à l'accouchement. 99 % de ces décès ont lieu dans les pays en développement. A ce jour, parmi les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) définis par les Nations unies en 2000, l'objectif relatif à la santé maternelle accuse le plus de retard. Plus de 500 000 femmes décèdent chaque année dans le monde suite à des complications liées à la grossesse ou l'accouchement, faute de soins ou de personnel qualifié. A chaque grossesse, le risque de décéder pour une femme africaine demeure de 1 sur 100. Il est d'environ 1 sur 10 000 en France.

Les pays riches n'ont pas accordé aux pays du Sud les moyens indispensables à la réalisation des OMD. La France, censée être un pays moteur en matière d'aide au développement, ne figure que dans la seconde partie du tableau. L'aide française plafonne en effet aujourd'hui à 0,46% de son revenu national brut, bien loin des 0,51% sur lesquels la France s‘était engagée en 2005 comme niveau intermédiaire avant d'atteindre les 0,7% au plus tard en 2015.

A cinq ans de l'échéance, il est urgent d'agir. C'est pourquoi Oxfam France, Médecins du Monde, Action for Global Health et Avocats pour la Santé dans le Monde demandent à Nicolas Sarkozy, à Bernard Kouchner et aux députés de :

-* doubler l'aide en santé accordée aux pays du Sud et y consacrer 0,1% de la richesse nationale conformément aux recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé
-* soutenir les pays désireux d'introduire des politiques d'accès gratuit aux soins, en particulier pour les femmes et les enfants
-* consacrer 25% de l'aide française allouée au secteur de la santé au renforcement du personnel soignant

Notes aux rédactions

– Le site de la campagne : ww.santepourtoutes.org|Non-assistance à mère en danger – Site de la campagn
e dossier de presse de la campagn
e dossier complémentaire de la campagn
– Photos et visuels de la campagne disponibles en haute résolution, sur demande.

Contact presse

– Delphine Bedel : [dbedel@oxfamfrance.org->mailto:dbedel@oxfamfrance.org] / + 33 (0)1 56 98 24 40
– Florence Priolet : [florence.priolet@medecinsdumonde.net->mailto:florence.priolet@medecinsdumonde.net] + 33 (0)1 44 92 14 31

Contact

Notes aux rédactions