Oxfam France réagit à la nomination de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI

Dominique Strauss Kahn devrait être nommé aujourd'hui à la tête du FMI.

Sébastien Fourmy, responsable de plaidoyer en charge du suivi des Institutions financières internationales à Oxfam France :

« Dominique Strauss Khan s’est engagé en amont de son élection à poursuivre activement les efforts entrepris récemment pour démocratiser le FMI. Pour Oxfam France, une telle réforme implique que l’ensemble des pays en développement aient voix au chapitre au sein de l’institution. »

« La question de la représentation des pays les plus pauvres a été trop longtemps écartée, elle est le préalable à toute réforme profonde du FMI. Dés sa nomination, Dominique Strauss Kahn doit s’engager à faire de se dossier sa principale priorité. »

« Une autre réforme doit être engagée sans tarder. Là où les pays sont stables macro économiquement, le FMI doit simplement se retirer et assurer son rôle de surveillance sans qu’il s’apparente à de l’ingérence. Dans les pays pauvres où l'institution est présente, le nouveau directeur général doit s’assurer que les programmes du FMI ne viennent pas grever les budgets consacrés aux services essentiels tels que l’éducation ou la santé. »

« Les politiques défendues par le FMI ont trop longtemps court-circuité les processus des décisions nationaux dans les pays les plus dépendants de l’aide internationale. Pour élaborer ses programmes, le directeur général du FMI doit prôner un dialogue et une diversité au sein de son institution. C’est à cette condition que les pays en développement auront les moyens de définir leurs propres politiques de développement, conformément aux vœux de la communauté internationale. »

Contact

Contact presse :

ldine Furi, tél. 01 56 98 24 45 (ligne directe)

Notes aux rédactions

communiques-de-presseArray
(
    [0] => WP_Term Object
        (
            [term_id] => 687
            [name] => Communiqués de presse
            [slug] => communiques-de-presse
            [term_group] => 0
            [term_taxonomy_id] => 687
            [taxonomy] => category
            [description] => 
            [parent] => 0
            [count] => 1213
            [filter] => raw
            [cat_ID] => 687
            [category_count] => 1213
            [category_description] => 
            [cat_name] => Communiqués de presse
            [category_nicename] => communiques-de-presse
            [category_parent] => 0
        )

)
WP_Post Object
(
    [ID] => 3402
    [post_author] => 2
    [post_date] => 2007-09-28 08:41:00
    [post_date_gmt] => 2007-09-28 06:41:00
    [post_content] => 

Dominique Strauss Kahn devrait être nommé aujourd'hui à la tête du FMI.
Sébastien Fourmy, responsable de plaidoyer en charge du suivi des Institutions financières internationales à Oxfam France : "Dominique Strauss Khan s’est engagé en amont de son élection à poursuivre activement les efforts entrepris récemment pour démocratiser le FMI. Pour Oxfam France, une telle réforme implique que l’ensemble des pays en développement aient voix au chapitre au sein de l’institution." "La question de la représentation des pays les plus pauvres a été trop longtemps écartée, elle est le préalable à toute réforme profonde du FMI. Dés sa nomination, Dominique Strauss Kahn doit s’engager à faire de se dossier sa principale priorité. " "Une autre réforme doit être engagée sans tarder. Là où les pays sont stables macro économiquement, le FMI doit simplement se retirer et assurer son rôle de surveillance sans qu’il s’apparente à de l’ingérence. Dans les pays pauvres où l'institution est présente, le nouveau directeur général doit s’assurer que les programmes du FMI ne viennent pas grever les budgets consacrés aux services essentiels tels que l’éducation ou la santé. " "Les politiques défendues par le FMI ont trop longtemps court-circuité les processus des décisions nationaux dans les pays les plus dépendants de l’aide internationale. Pour élaborer ses programmes, le directeur général du FMI doit prôner un dialogue et une diversité au sein de son institution. C’est à cette condition que les pays en développement auront les moyens de définir leurs propres politiques de développement, conformément aux vœux de la communauté internationale. "

Contact

Contact presse : ldine Furi, tél. 01 56 98 24 45 (ligne directe)

Notes aux rédactions

[post_title] => Oxfam France réagit à la nomination de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI [post_excerpt] => Dominique Strauss Kahn devrait être nommé aujourd'hui à la tête du FMI. [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => oxfam-france-reagit-a-la-nomination-de-dominique-strauss-kahn-a-la-tete-du-fmi [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2018-10-02 12:00:28 [post_modified_gmt] => 2018-10-02 10:00:28 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.oxfamfrance.org/pressrelease/oxfam-france-reagit-a-la-nomination-de-dominique-strauss-kahn-a-la-tete-du-fmi/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw )