Publication des chiffres de l’aide au développement par l’OCDE : la France à la traîne, flou sur l’aide destinée au Mali

Le Comité d'aide au développement de l'OCDE a publié ce matin les chiffres de l'aide publique au développement (APD) pour chacun de ses pays membres. Pour la seconde année consécutive l'APD internationale recule et s'éloigne un peu plus de ses objectifs internationaux.

L'aide de la France recule également en 2012 à 12,78 milliards de dollars, soit 0,45% du revenu national brut (RNB) alors qu'en 2010, elle représentait 13,74 milliards de dollars et 0,5% du RNB. L'abandon par la France de son engagement à consacrer 0,7% de son RNB à la solidarité internationale a des conséquences immédiates sur la lutte contre la pauvreté. Dans le cas du Mali, cette démission contraint la France à ne pas avoir les moyens financiers de participer à la reconstruction et au développement du pays.

Selon Christian Reboul, d'Oxfam France, « l'APD française recule à nouveau en 2012 selon l'OCDE et se retrouve en deçà même des prévisions données par le ministère de l'économie en septembre dernier. Si la France a systématiquement réaffirmé au niveau international son engagement à consacrer 0,7% de son revenu national brut à la solidarité, les chiffres confirment un recul significatif. Le respect de cet engagement était un minimum pour la France, pays membre du G8 et cinquième puissance économique mondiale. La France ne se donne pas les moyens de ses ambitions en matière de développement dans les pays pauvres, y compris au Sahel et au Mali. »

Le 2 février dernier à Bamako, François Hollande déclarait pourtant : « L'autre phase qui s'engage dès aujourd'hui au Mali est celle de l'aide au développement« . Oxfam France s'interroge sur la réalité de l'aide au développement destinée au Mali et l'annonce de 150 millions d'euros pour le pays. L'utilisation de grands volumes de prêts vient gonfler artificiellement une enveloppe de crédits déjà engagés En 2011, les fonds autorisés pour les projets de l'AFD au Mali, sous forme de dons, ne dépassaient pas 8,5 millions d'euros et étaient composés à 80% de prêts]. Sans même parler développement, Oxfam France souligne que l'Appel d'urgence des Nations unies pour l'aide humanitaire au Mali n'est financé aujourd'hui qu'à hauteur d'un peu plus de 82 millions de dollars sur un montant total de 409,5 millions, soit seulement 20%.

Le 15 mai prochain, la France co-organisera une conférence des donateurs pour le développement du Mali et du Sahel à Bruxelles. « Etant donné les récents choix politiques en matière d'aide au développement Les crédits votés dans la Loi de finances pour 2013 sous forme de « subventions projets AFD » pour les 17 pays pauvres prioritaires (dont le Mali, la Mauritanie, le Niger) s'élevaient à seulement 167 millions euros], nous nous interrogeons sur la réalité des moyens additionnels que la France pourra dégager afin de contribuer au développement du Mali et du Sahel sans que cette enveloppe vienne grever des budgets prévus pour d'autres régions. » ajoute Christian Reboul.

Contact presse

Pierre Motin 01 77 35 76 10 / 06 12 12 63 94 pmotin@oxfamfrance.org

Notes aux rédactions

-* La promesse des 0,7%, qui figurait parmi les engagements du candidat Hollande, a été réaffirmée par le président de la République lors du Conseil européen du 7 février dernier. Pourtant François Hollande n'a pas hésité à dénoncer ce même engagement pour 2015 lors de son discours de clôture des assises du développement, le 1er mars, soit trois semaines plus tard
-** Discours du président de la République clôturant les Assises du Développement le 1er mars dernier : « Dès lors que nous renouerons avec la croissance .. nous pourrons reprendre une trajectoire ascendante vers les objectifs internationaux que nous nous sommes fixés »
-** Extraits des conclusions du Conseil européen des 7 et 8 février 2013 : « Une priorité essentielle pour les États membres est de respecter l'engagement formel pris par l'UE de consacrer collectivement 0,7 % du RNB à l'aide publique au développement d'ici 2015, ce qui constituera une étape décisive vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. »

– Découvrir le travail d'Oxfam France sur l'aide publique au développement

Contact

Photo : Images_of_Money / Flickr – CC BY 2.0

Notes aux rédactions

;