Réaction au discours de Nicolas Sarkozy au sommet des OMD

Oxfam France réagit au discours du président de la République française ce lundi 20 septembre lors du sommet des Nations unies sur les objectifs du Millénaire pour le développement.

Pour Sébastien Fourmy, directeur du plaidoyer d'Oxfam France :

Sur le Fonds mondial de lutte contre le sida la tuberculose et le paludisme

« L'augmentation de l'engagement de la France auprès du Fonds mondial était attendue. C'est une bonne nouvelle. Mais la France fait-elle vraiment plus pour le développement comme elle l'annonce ? Ces sommes ne se font-elles pas au détriment d'autres secteurs de l'aide publique au développement ? Comme à chaque annonce sur le développement, les détails manquent cruellement. »

« La France nous a appris à nous méfier des annonces généreuses. Ce que le Président Sarkozy ne précise pas, c'est que la moitié de cette somme promise au Fonds mondial peut être comptabilisée dans l'initiative du G8 en faveur de la santé maternelle et infantile annoncée en juin dernier. En augmentant sa contribution au Fonds mondial, la France, avec les mêmes fonds, règle une partie de sa note du G8, et recycle sans le dire ses annonces. »

Sur l'initiative en faveur de la mortalité maternelle et infantile

« Lors du G8 au Canada, en juin dernier, le Président de la République s'était engagé à débloquer 500 millions d'Euros supplémentaires sur 5 ans pour atteindre ces objectifs en santé d'ici à 2015. Oxfam France regrette que Nicolas Sarkozy n'ait pas détaillé l'origine et la destination des fonds promis pour lutter contre la mortalité infantile et maternelle dans le monde. Nicolas Sarkozy s'était pourtant engagé à communiquer sur ce point au cours d'une réunion mercredi 15 septembre à l'Elysée où il a reçu plusieurs associations, dont Oxfam France. »

Sur les taxes sur les transactions financières

« Oxfam France salue l'engagement de la France en faveur des financements innovants et notamment sur les taxes sur les transactions financières ; ainsi que la volonté du Président de la République d'en faire un point principal de sa présidence du G8 et du G20 en 2011. La France peut agir concrètement dès demain lors de la réunion de haut niveau sur les financements innovants. Bernard Kouchner doit engager un maximum d'Etats sur cette question. Une taxe de 0,05% pourrait générer 400 milliards de dollars par an pour le développement. »

Contacts presse

– A New York : Julien Potet 06 74 75 05 81
– A Paris : Magali Rubino 01 77 35 76 00, rubino@oxfamfrance.or

En savoir plus

– Ressources, rapports, vidéos, photos, revue de presse et Twitts en direct de New York sur a page du site d'Oxfam France consacré au sommet des Nations unies sur les objectifs du Millénaire pour le développemen, du 20 au 22 septembre 2010

Contact

Notes aux rédactions