« Emmanuel Macron a réitéré aujourd’hui à la tribune des Nations unies les annonces d’hier, encourageantes, en faveur de la justice climatique : financement adapté du Fonds Vert pour le Climat, fin du financement des infrastructures carbonées à l’étranger _ y compris via les aides à l’export _, volonté de revoir les objectifs européens de réduction à la hausse. Nous serons attentifs à ces que ces annonces soient effectivement concrétisées dès l’adoption du projet de loi de finances cet automne, afin de défendre concrètement le climat au niveau national, alors que tous les indicateurs sont au rouge».

« Emmanuel Macron a de nouveau prononcé un discours lyrique stigmatisant l’augmentation insupportable des inégalités partout dans le monde, et a tenté d’assurer le service après-vente du G7 qu’il a organisé, et qui était censé se consacrer à la lutte contre les inégalités. Mais il faut être clair devant les Nations unies : en dépit des beaux discours et des effets d’annonce, le Président Macron a échoué il y a un mois à mobiliser ses six partenaires en faveur de véritables actions pour réduire les inégalités. A Biarritz, aucun engagement ambitieux n’a été pris pour réformer le système fiscal international, augmenter l’investissement dans les services publics comme l’éducation, la santé et la protection sociale, ou en faveur de l’aide envers les pays les plus pauvres, notamment au Sahel. En France, la politique fiscale engagée depuis le début de son mandat contribue de faire la part belle aux plus riches.»

« Emmanuel Macron a réaffirmé l’ambition de la France de jouer un rôle majeur en faveur de la paix et de la sécurité internationale, ainsi que des droits humains. Il a appelé à une sortie de crise au Yémen, mais a soigneusement évité de parler des transferts d’armes françaises aux belligérants, et de leur impact dévastateur sur les populations civiles. S’il veut vraiment démontrer son « courage de bâtir la paix », Emmanuel Macron doit annoncer l’arrêt immédiat de vente d’armes vers l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis.»


Contact :

Nicolas Vercken, Directeur Campagnes et plaidoyer d’Oxfam France : + 33 7 87 49 59 26, nvercken@oxfamfrance.org
;