Réaction d’Oxfam France à l’annonce de François Hollande sur les paradis fiscaux

François Hollande a annoncé aujourd'hui une série de mesures afin que les paradis fiscaux soient "éradiqués en Europe et dans le monde". Oxfam France demande au gouvernement de mettre en œuvre au plus vite ces mesures.

Selon Félix Delhomme, d'Oxfam France : "François Hollande a fait des annonces fortes sur les paradis fiscaux, qui reprennent les propositions que la société civile porte depuis des années, c'est-à-dire l'échange automatique d'informations, la transparence des banques et la volonté réaffirmée de lutter contre la criminalité économique et financière. L'élargissement de l'exigence de comptabilité pays par pays au delà du secteur bancaire et financier est, en particulier, une mesure très importante. Elle doit permettre de mettre en lumière les stratégies d'évasion et de fraude fiscales de toutes les entreprises européennes dans le monde." "Oxfam France rappelle que chaque année, les pays en développement perdent plus de 650 milliards d'euros en fuites de capitaux illicites, et 125 milliards d'euros du fait de l'évasion fiscale. La lutte contre les paradis fiscaux est un enjeu majeur pour la lutte contre la pauvreté dans le monde." "La France doit agir avec détermination et faire adopter au plus vite ces mesures aux niveaux français, européens et dans le cadre du G8 et du G20. La récente réforme bancaire a montré que la France pouvait montrer l'exemple et entraîner ses partenaires européens." Contact presse : Pierre Motin, 01 77 35 76 10 / 06 12 12 63 94 pmotin@oxfamfrance.org

Notes aux rédactions

– Oxfam France avait réagi en 2010 à l'annonce par le gouvernement français de sa propre liste de paradis fiscaux.


Logo UECe communiqué a été réalisé avec l’aide de l’Union européenne. Le contenu de cette publication relève de la seule responsabilité d’Oxfam France et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.


;