Réaction Oxfam au G20 Finances : Taxe sur les transactions financières et financements climat

Pour Luc Lamprière, directeur d'Oxfam France :

« Selon le communiqué du G20 finances, les ministres ont discuté des financements innovants pour le développement et le climat, y compris de taxes financières, mais aucune décision n'a été prise. »

« Il reste moins de trois semaines à la France pour rassembler la plus grande coalition possible en faveur de la taxe Robin des bois. Le soutien ce week-end de l'Afrique du Sud est un grand pas en avant. Le Royaume-Uni et les autres pays qui s'opposent farouchement à la taxe sur les transactions financières doivent faire passer les besoins des populations pauvres avant ceux des banques et des fonds spéculatifs. »

Financements climat / transport maritime et aérien :

« La France et l'Afrique du Sud font preuve d'un réel leadership pour mobiliser l'agent dont les pays pauvres ont besoin pour lutter contre le changement climatique. D'autres pays doivent les rejoindre et soutenir leurs propositions. »

« Une taxation juste du transport international maritime et aérien sera clé en faveur d'un accord global à Durban en décembre prochain. »

Contact presse

Magali Rubino : rubino@oxfamfrance.or

Notes

– Samedi 15 octobre, les ministres des finances de la France (présidant le G20) et de l'Afrique du Sud (présidente des prochaines négociations climat des Nations unies) ont publié ne déclaration commun appelant à procurer aux pays pauvres des financements pour lutter contre le changement climatique, déclarant un « fort soutien » à la taxe sur les transactions financières pour récolter des fonds pour le climat et le développement.

– Oxfam France a publié une note sur la TTF Une taxe en France dès 2012 qui démontre la faisabilité d'une taxe efficace dès aujourd'hui en France

– Oxfam France, Aides, membre de Coalition Plus, et Attac, avec le soutien de nombreuses associations et coalitions, ont lancé en février dernier la campagne « Taxe Robin des Bois » qui demande à Nicolas Sarkozy de mettre en place une taxe sur les transactions financières pour financer les urgences sociales et environnementales mondiales tout en contribuant à freiner la spéculation : [www.taxerobindesbois.org->http://www.taxerobindesbois.org]
_ Voir notre dernière action : [Robin se met à nu pour montrer que 0,05% c'est peu mais c'est essentiel->http://www.flickr.com/photos/oxfamfrance/sets/72157627767954169/]

– Dans un [rapport publié en septembre->Climat,1174], Oxfam et le WWF soulignent que la proposition d'instaurer un système de « prix du carbone » dans le secteur du transport maritime international devra occuper une place centrale à la conférence des Nations unies sur le climat qui se déroulera en fin d'année à Durban, en Afrique du Sud.

 
||Communiqué envoyé dans le cadre d’une campagne lancée en septembre 2009 sur la lutte contre le changement climatique et réalisée avec l’aide financière de l’Union européenne. Le contenu de cette campagne relève de la seule responsabilité d’Oxfam France et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.|

Contact

Notes aux rédactions

;