Salon Eurosatory Armes, un commerce qui tue !

Sous l’égide du ministère de la Défense se tient tous les deux ans à Paris le salon Eurosatory, présenté comme « {le plus grand rassemblement mondial de tous les spécialistes des matériels de défense et de sécurité} ».

L’édition 2006 ouvre ses portes du 12 au 16 juin au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte avec 1 100 exposants. Plus de 45 000 visiteurs sont attendus.
La Plateforme « Contrôlez les armes »* s’inquiète du signal donné ainsi par le gouvernement français en organisant ce salon destiné à promouvoir les exportations de matériel militaire à quelques jours de l’ouverture de la deuxième conférence des Nations unies sur le commerce des armes légères à New York.
« En effet, plus de 5 000 personnes trouveront la mort par armes à feu pendant que les délégations se presseront devant les stands, car l’absence de contrôle du commerce des armes alimente les conflits, la pauvreté et les atteintes aux droits humains », explique Caroline Maurel, d’Agir ici-membre observateur d’Oxfam International.
La France, troisième exportateur mondial, a un rôle majeur à jouer et doit transformer ses paroles en actes en se faisant le promoteur actif d’un Traité international sur le commerce des armes au sein des instances intergouvernementales. « Notre exigence, au niveau national et international, est d’empêcher que le commerce des armes ne participe aux violations des droits humains », rappelle Benoît Muracciole d’Amnesty International France.

Plate-forme française co pilotée par Amnesty International France ; Agir ici (membre observateur d’Oxfam International) ; Secours Catholique-Caritas France et composée de Canva (Coordination de l’action non-violente de l’Arche) ; CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement) ; Justice et Paix France ; Ligue des droits de l’Homme ; Médecins du Monde ; CDRPC/Observatoire des transferts d’armements ; Pax Christi France ; Réseau Foi et Justice Afrique-Europe.

Campagne internationale animée par Amnesty International, Oxfam Internationalet, le RAIAL (Réseau d’action international sur les armes légères) / www.controlarms.org

Contact

Contacts :

aetitia Guid, Oxfam France, 01 56 98 24 46

arion Grass, Amnesty International, 01 53 38 65 41

hilippe Lefilleu, Secours Catholique-Caritas France, 06 07 12 46 36

[Patrice Bouveret->patricebouveret@obsarm.org], Observatoire des transferts d’armement, 04 78 36 93 03

Notes aux rédactions

;