Sommet des Nations unies à New York : une dernière chance à ne pas rater

Du 20 au 22 septembre 2010, les chefs d’Etat et de gouvernement se réuniront à New York pour évaluer les progrès réalisés dans l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

A quelques jours de l’ouverture du sommet et alors que les négociations entre Etats membres sont terminées, Oxfam France, Médecins du Monde, Action for Global Health et Avocats pour la Santé dans le Monde s’inquiètent : le contenu de la déclaration finale est décevante et ne contient aucune mesure ambitieuse permettant de rattraper le retard pris et d’atteindre les OMD en santé d’ici 2015.

Sans réaction énergique des chefs d'Etats et de gouvernement à New York, ce sommet risque de se solder par un nouvel échec.

Il est pourtant urgent d’agir ! A moins de 5 ans de l’échéance, les deux objectifs relatifs à l’amélioration de la santé infantile et maternelle (OMD 4 et 5) accusent le retard le plus criant : tous les ans, plus de huit millions d'enfants continuent de mourir de causes facilement évitables, et, faute de soins, 350 000 femmes enceintes meurent des suites de leur grossesse. Pourtant, des solutions simples et connues existent et n'attendent que la volonté politique des gouvernements pour être appliquées. Les leaders mondiaux doivent prendre conscience que l'atteinte des OMD en santé à l'horizon 2015 dépend directement des décisions qu'ils prendront à New York.

Une des dernières opportunités à saisir sera le 22 septembre, à l'occasion du lancement officiel de la stratégie globale pour la santé des femmes et des enfants. Ce lancement constitue une occasion unique dont les Etats doivent se saisir pour montrer leur détermination dans l'atteinte des OMD santé.

Oxfam France, Médecins du Monde, Action for Global Health et Avocats pour la Santé dans le Monde, réunies au sein de la campagne « Non-assistance à mère en danger », appellent les pays donateurs et les pays en développement à un engagement fort qui doit se concrétiser par une mobilisation de ressources financières supplémentaires pour les OMD en santé, un plan d'urgence pour les ressources humaines en santé et des mesures concrètes pour supprimer les barrières financières qui empêchent des millions de femmes et d’enfants d’accéder aux soins.

Le gouvernement français doit également réitérer et détailler l’origine et l’affectation de l'engagement pris lors du dernier Sommet du G8, de consacrer 100 millions d’euros supplémentaires par an, et ce sur 5 ans, pour lutter contre la mortalité maternelle et infantile. « Nicolas Sarkozy doit, lors de son discours lundi matin, préciser exactement la manière dont seront utilisés les 500 millions d'euros promis et nous y serons particulièrement attentifs », souligne Nicolas Guihard, représentant de Médecins du Monde au sommet de New York.

« Chaque minute dans le monde, faute de soins, une femme meurt des complications dues à sa grossesse ou à son accouchement. Gratuité des soins pour les mères et les enfants, accès aux médicaments, soutien aux ressources humaines en santé… : les solutions sont connues. A cinq ans de l’échéance des OMD, ce sommet est celui de la dernière chance », explique Julien Potet, représentant d’Oxfam France au sommet de New York.

N’hésitez pas à contacter les représentants de nos associations présents à New York pour toute réaction.

Notes aux rédactions

– A l'initiative du Secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki Moon, une conférence de haut niveau sera organisée en marge du sommet pour lancer officiellement cette stratégie globale. Date et lieu : 22 septembre de 14h30 à 16h00 – ECOSOC NLB, Siège des Nations unies.

– Dans le cadre de l'initiative de Muskoka, le gouvernement français s'est engagé à consacrer 100 millions d'euros supplémentaires par an sur une période de cinq ans.

– Toutes les informations et les recommandations de la campagne sur ww.santepourtoutes.or

Contacts presse

– Oxfam France :
_ A New York : Julien Potet : 06 74 75 05 81 / A Paris : Delphine Bedel – 01 77 35 76 00

– Médecins du Monde :
_ A New York: Nicolas Guihard : +191 44 265 330 / A Paris : Florence Priolet – 01 44 92 14 31

– Action for Global Health :
_ A New York: Rebecka Rosenquist: +1 203 428 5026. / A Paris: Céline Morel: 06 17 96 16 23

Contact

Notes aux rédactions

;