Sommet mondial sur le climat : sévères mesures de restriction à l’encontre des observateurs indépendants

L’accès des observateurs indépendants aux négociations des Nations unies sur le climat a été sévèrement restreint, alors que les dirigeants mondiaux arrivent aujourd’hui à Copenhague. Seulement 1000 accréditations ont été délivrées par les Nations unies pour la session de demain jeudi, alors que 15 000 participants observateurs ont été autorisés à assister aux négociations la semaine dernière.

Mary Robinson, présidente honoraire d’Oxfam International, a déclaré : « Oxfam est extrêmement préoccupée par ces mesures de restriction et par l’exclusion totale de certaines organisations. Alors que les négociations sont en pleine crise, nous avons désespérément besoin de l’engagement et de la vigilance des organisations de la société civile pour maintenir la pression sur les leaders politiques et aboutir à un accord sur le climat qui soit juste, ambitieux et contraignant ».

||Communiqué envoyé dans le cadre d’une campagne lancée en septembre 2009 et réalisée avec l’aide financière de l’Union européenne. Le contenu de cette campagne relève de la seule responsabilité d’Oxfam France et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.|

Contact

Contact presse :

A Copenhague

omain Benicchio – chargé de plaidoyer Oxfam Franc + 44 75 40 70 43 11

ngela Corbalan – chargée des médias pour les médias francophone + 44 75 40 70 26 61

A Paris

agali Rubino – chargée des média : + 33 (0)1 56 98 24 45 / + 33 (0)6 30 46 66 04

Notes aux rédactions

;