TTF – réaction d’Oxfam France à la lettre adressée par François Baroin et Wolfgang Schäuble à Michel Barnier

Pour Luc Lamprière, directeur d'Oxfam France :

« Conformément aux engagements pris en août dernier par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, la France et l'Allemagne mettent enfin sur la table une proposition technique concrète et font franchir aujourd'hui à la taxe sur les transactions financières une étape décisive. »

« Mais il est regrettable que, en ne demandant pas qu'une partie des recettes soit utilisée pour lutter contre la pauvreté et le changement climatique, la lettre des ministres allemand et français ne parvienne pas à envoyer un signal fort à la Commission. »

« Une TTF au niveau européen ne doit pas simplement se dissoudre dans le budget général de l'Union européenne, elle doit au contraire soutenir les populations les plus pauvres du monde qui ont été les plus durement touchées par la crise économique. »

Notes

oir la lettre de François Baroin et Wolfgang Schäuble à Michel Barnier sur le site du ministère français de l'économi

Oxfam France, Aides, membre de Coalition Plus, et Attac, avec le soutien de nombreuses associations et coalitions, ont lancé en février dernier la campagne « Taxe Robin des Bois » qui demande à Nicolas Sarkozy, en tant que président du G20, de mettre en place une taxe sur les transactions financières pour financer les urgences sociales et environnementales mondiales tout en contribuant à freiner la spéculation :
_ ww.taxerobindesbois.or

 
||Communiqué envoyé dans le cadre d’une campagne lancée en septembre 2009 sur la lutte contre le changement climatique et réalisée avec l’aide financière de l’Union européenne. Le contenu de cette campagne relève de la seule responsabilité d’Oxfam France et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.|

Contact

Notes aux rédactions

;