TTF : réaction d’Oxfam France à l’annonce de l’accord entre la CDU et le SPD allemands

Le groupe des Conservateurs (CDU), emmenés par Angela Merkel, et les Socio-démocrates (SPD) se sont mis d'accord sur un dossier majeur : la nécessité de mettre en place rapidement une taxe large sur les transactions financières et les activités les plus spéculatives.

Pour Alexandre Naulot, d'Oxfam France :

« Enfin une nouvelle positive dans le dossier de la Taxe sur les transactions financières… Alors que le gouvernement socialiste français ne ménage pas sa peine pour aboutir à une taxe qui convienne à Europlace et aux banques françaises, cet accord signe le retour du leadership allemand sur le sujet. »

« Face à la campagne de dénigrement menée par le secteur financier, avec pas plus tard que lundi les déclarations du gouverneur de la Banque de France Christian Noyer, cette avancée permet de reprendre espoir quant à la mise en place rapide d'une large taxe sur les transactions financières, incluant les activités les plus nocives pour l'économie comme le trading à haute fréquence. »

« C'est un véritable appel lancé à la France pour accélérer le travail sur une véritable taxe européenne sur les transactions financières. François Hollande doit saisir cette opportunité et aller encore plus loin en soutenant publiquement la proposition des Socio-démocrates allemands d'affecter les revenus de cette taxe européenne à la solidarité internationale. »

Notes aux rédactions :

Les Socio-démocrates ont indiqué dans leurs conditions de participation au gouvernement d'Angela Merkel qu'ils souhaitaient affecter une partie des revenus de cette taxe au développement et à la lutte contre le changement climatique mais aucun accord n'a encore été trouvé sur ce point.

Sur la TTF européenne,