Par sa mission, Oxfam s’engage à promouvoir le bien-être des enfants, des jeunes, des femmes et des hommes. Oxfam a une politique de tolérance zéro contre tout comportement allant à l’encontre de son code de conduite, dont le harcèlement, le manque d’intégrité, la corruption et la fraude. Pour ce faire, nous attachons une haute importance à ce que seul-le-s celles et ceux qui partagent et démontrent ces valeurs puissent travailler avec nous.

Oxfam France est membre de la confédération Oxfam, une organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté. Nous travaillons dans plus de 90 pays afin de trouver des solutions durables pour mettre fin aux injustices qui engendrent la pauvreté.

En France, Oxfam mène depuis 30 ans des campagnes de mobilisation citoyenne et de pression sur les décideurs politiques. Elle contribue également aux actions humanitaires d’urgence et aux projets de développement du réseau, en collaboration avec des partenaires et des alliés dans le monde entier. Ces campagnes sont menées dans la durée sur les thématiques « justice fiscale et inégalités », « climat et sécurité alimentaire », « financement du développement et lutte contre la pauvreté », ainsi que « humanitaire et migrations ». Concernant la campagne « justice fiscale et inégalités », les axes de travail portent notamment sur la lutte contre l’évasion fiscale, la défense d’une fiscalité juste et progressive, ainsi que sur la mesure des inégalités et des différentes politiques publiques pour y faire face, en France et dans le monde. Au sein de l’équipe « justice fiscale et inégalités », un travail particulier est mené sur le secteur des industries extractives afin de renforcer la transparence et la bonne gouvernance du secteur afin de permettre aux citoyen-ne-s de décider librement de l’avenir de leurs ressources naturelles.

 

Au sein de la Direction Campagnes et Plaidoyer, le/la Chargé-e aura pour mission de développer l’expertise technique et de contribuer à mettre en œuvre la stratégie d’influence d’Oxfam en France sur le champ « Industries extractives – Justice fiscale et inégalités »

 

Le/la Chargé-e de plaidoyer devra notamment, sur les dossiers dont il / elle a la charge :

  • Contribuer à l’expertise d’Oxfam France.
  • Assurer la veille et le suivi de l’actualité politique et médiatique.
  • Rédiger et/ou coordonner la rédaction de rapports, notes, courriers, etc.
  • Définir et mettre en œuvre les stratégies d’influence vis-à-vis des décideurs publics et privés sur ces sujets.
  • Assurer la coordination de la plateforme Publiez ce que vous payez France.
  • En lien avec les Responsables de Plaidoyer et de Campagne « Justice Fiscale et Inégalités », contribuer à alimenter les stratégies de campagne, anticiper et alimenter le travail auprès des media, et participer à la rédaction de contenus de campagne (articles, communiqués de presse, tribunes, etc.), ainsi qu’identifier des thématiques de travail et rédiger ou coordonner la rédaction de rapports.
  • Contribuer à la réalisation de bilans, capitalisations et évaluations, y compris en lien avec les éventuels bailleurs de fonds.
  • Suivre et initier des alliances stratégiques, notamment en lien avec les autres membres de la confédération Oxfam International et les partenaires français.
  • Contribuer activement à la mobilisation des ressources financières nécessaires pour atteindre les objectifs de l’association.
  • Le / la titulaire du poste pourra être amené-e également à accomplir d’autres tâches au service de l’accomplissement des missions de l’association

Le poste de Chargé-e comporte également une dimension internationale importante :

  • Assurer les échanges d’information avec les autres membres de la confédération Oxfam International et les partenaires français et internationaux (notamment avec la coalition internationale Publiez ce que vous payez, le Natural Resource Governance Institute, Tournons la Page, etc.).
  • Participer aux différents groupes pays et thématiques pertinents d’Oxfam International et de ses alliés.
  • Possibilité de mission terrain notamment en Afrique de l’Ouest et en Afrique de l’Est.

 

Qualités requises pour le poste :

Bonne connaissance du secteur extractif et des questions fiscales et/ou des problématiques de la lutte contre les inégalités le monde. Une expérience de travail dans un pays du Sud est un plus

  • Capacité à interpréter des sources diverses et complexes.
  • Capacité à rédiger des rapports de recherche, ainsi que divers types de contenus, y compris de communication.
  • Capacité de porte-parolat auprès des pouvoirs publics et des médias.
  • Capacité à identifier des opportunités politiques spécifiques au regard de contextes nationaux et internationaux.
  • Prise d’initiative, proactivité et réactivité.
  • Organisation et autonomie dans le travail : capacité de planification et d’adaptation, respect des délais, des procédures, et capacité à gérer proactivement sa charge de travail.
  • Capacité à travailler en équipe.
  • Sens de l’écoute, curiosité.

Vous adhérez pleinement aux valeurs d’Oxfam.

 

Qualification et expérience :

  • Formation supérieure en sciences politiques et/ou en économie.
  • Au moins 3 années d’expérience(s) pertinente(s), notamment en ONG, institut de recherche, syndicat, cabinet, ou en entreprise – de préférence sur le sujet des industries extractives et/ou de la justice fiscale et/ou de la lutte contre les inégalités.
  • Langues parlées : Anglais professionnel courant INDISPENSABLE.
  • Connaissance souhaitable des logiciels d’analyse de données.

 

Lieu de travail : 62 bis avenue Parmentier 75011 Paris.

Conditions : CDI, temps plein, grade D2, salaire à partir de 24K€ + mutuelle + tickets restaurant + remboursement 50 % transport. 24 jours de RTT.

Merci d’adresser CV et lettre de motivation avant le 15 avril 2019, uniquement par email avec la référence en objet « Poste Plaidoyer Industries Extractives» à :
Quentin Parrinello qparrinello@oxfamfrance.org (pas d’appels téléphoniques svp).

 

Planning du processus de recrutement :
– 16 avril: information aux candidat-e-s retenu-e-s pour passer le test écrit ;
– Entre 17 avril et le 23 avril: test écrit à domicile (prévoir 4 heures)
– Eventuellement : entretien la semaine du 22 avril à Paris ou via Skype.

Prise de fonction souhaitée au plus tard au mois de juin. Dans tous les cas, le/la candidat-e retenu-e devra se rendre disponible 3 jours entre le 17 et le 19 juin pour participer à la Conférence mondiale de l’Initiative pour la Transparence sur les Industries Extractives (ITIE).