G8 : les « Grosses têtes » d’Oxfam à nu pour défendre la santé maternelle

La vérité à propos des dirigeants du G8 a été "révélée" le 24 juin 2010 a Huntsville. Même si la santé maternelle est connue comme étant une priorité pour le sommet de cette année, la réalité reste que 350 000 femmes continuent de mourir chaque année durant leur accouchement. Durant les deux journées de négociations au sommet, 80 femmes et filles de plus vont mourir inutilement. Les "grosses têtes" d'Oxfam ont envoyé un message fort au monde entier, alors qu'elles se réunissaient autour d’un lac (non artificiel, celui-là) : dirigeants du G8, il est temps de tourner une nouvelle page et de respecter vos promesses !

Les"grosses têtes" d'Oxfam, ont attiré l’attention des médias dans la matinée du jeudi 24 juin au Cottage à Huntsville en se cachant derrière une grande bannière indiquant "Respectez vos promesses". Après de courtes délibérations, elles ont décidé de revenir aux vieilles tactiques de promesses brisées et de s'exposer telles qu’elles sont réellement en laissant tomber la bannière. Les "grosses têtes" sont restées debout, en tentant désespérément de se cacher, seules leurs parties les plus intimes étant couvertes par de chiches feuilles d’érable.

Promesses brisées, dirigeants à nu

Les promesses brisées ne font pas des repas nourrissants, n’achètent pas des livres d’école ou des médicaments qui sauvent des vies. Nous n’avons pas besoin de plus de discussions ; nous avons besoin d’actions. Il y a cinq ans, les dirigeants réunis au sommet de Gleneagles en Écosse ont répondu aux pressions grandissantes du public pour lutter contre la pauvreté et ils se sont engagés a augmenter l’aide internationale de 50 milliards de dollars d’ici 2010, et à verser 25 milliards de dollars a l’Afrique. Mais cinq ans plus tard, il manque toujours 20 milliards de dollars.

Un plan d'urgence pour la santé des femmes

Le G8 devrait s’engager à fournir la moitié de cette somme, 10 milliards de dollars annuellement en argent neuf, et préciser que cela est nécessaire pour faire tomber obstacles discriminatoires qui briment l’accès des femmes à des soins de santé de qualité. Un plan d’urgence est maintenant nécessaire pour nous remettre sur les rails. Les dirigeants du G8 ne doivent pas balayer ces promesses sous le tapis. Nous demandons que les négociations à Muskoka soient un tournant dans l’histoire des sommets, en allant au-delà des paroles pour s’engager à fournir de l’argent neuf pour lutter contre la mortalité maternelle à travers le monde. Texte : Phoebe Stephens/Oxfam Canada

En savoir plus

es "grosses têtes" d'Oxfam se mettent à n, diaporama de l'action de sensibilisation aux questions de la santé maternelle, à la veille du sommet de juin 2010 du G8 – encontres du G8 et du G2 : informations en direct du sommet de Toronto, Twitter, documents, photos, vidéos et archives des précédents sommets, sur le site d'Oxfam France – Les demandes d'Oxfam dans le domaine de la anté maternell et [l'appel->Une-semaine-avant-le-G20-aidez,713] lancé à la veille du G8