La santé, à quel prix ? Interpellez votre député-e !

Cette action est désormais terminée. Découvrez en plus sur la page consacrée à notre campagne La santé à quel prix ?

L'aide publique au développement (APD) est un puissant outil financier de solidarité, qui permet à la France de soutenir les Etats les plus pauvres.
Ces Etats doivent réformer leur système de protection sociale en santé pour permettre à l'ensemble de leur population d'accéder gratuitement aux soins. Pour soutenir leurs efforts, la France doit, d'ici 2015, allouer à la protection sociale en santé 5% de son APD consacrée à la santé. En France, le débat et le vote du budget annuel de l'Etat, qui détermine le montant alloué à l'APD, se déroulent à l'automne. Demandez à votre député-e d'intervenir pour que 5% de la part de l'APD en santé soit dédiée d'ici à 2015 à la protection sociale en santé.

  1. Trouvez votre député-e sur le site de l'Assemblée Nationale
  2. Envoyez-lui le texte de nos demandes, ci-dessous, par mail en mettant l'adresse mobilisation@oxfamfrance.org en copie, pour nous permettre de suivre la mobilisation.

Nos demandes pour un accès universel et gratuit aux soins, à envoyer par mail à votre député-e

Madame la Députée, Monsieur le Député,

Tous les Etats ont la responsabilité de permettre à leur population d'accéder gratuitement aux soins, aussi bien au Nord qu'au Sud. Les pays riches doivent s'employer à réformer leur système de santé, là où il est défaillant et exclut des parties de leur population. Les gouvernements des pays en développement doivent quant à eux mettre en place ou poursuivre des politiques d'accès gratuit aux soins et des réformes fiscales. En tant que bailleurs de fonds, les pays les plus riches ont aussi la responsabilité de soutenir les Etats les plus pauvres dans leurs efforts. La France a la possibilité concrète d'agir en orientant une part de l'aide française au développement (APD) dédiée à la santé vers un soutien aux politiques nationales d'accès gratuit aux soins et de protection sociale en santé. A l'occasion du vote du budget alloué pour 2014 à l'APD et du vote de la loi d'orientation et de programmation sur le développement, je vous demande d'intervenir pour que 5% de la part de l'APD en santé soit dédiée d'ici 2015 à la protection sociale en santé.