L’action d’Oxfam France au Sahel : contribuer aux actions menées par le réseau Oxfam dans la région et renforcer notre travail de plaidoyer pour la sécurité alimentaire

Le réseau Oxfam mène des projets de développement depuis des dizaines d'années dans les pays de la région du Sahel et nous y avons noué des partenariats solides avec de très nombreuses organisations locales. Fort de cette expérience et de ces alliances, depuis plusieurs semaines, Oxfam tire la sonnette d'alarme sur l'imminence d'une crise alimentaire meurtrière dans les pays de cette région et renforce ses programmes dans la région. Aujourd'hui, face à la gravité de cette situation et aux signaux inquiétants en provenance de la région, Oxfam France a décidé d'aller plus loin et de participer activement à l'ensemble des activités d'Oxfam sur le Sahel pour répondre sur le court et le long terme aux besoins des populations sur place.

Des liens renforcés avec les pays du Sud

En complément des activités de plaidoyer et de mobilisation pour lesquels notre organisation est connue, Oxfam France a en effet pris, depuis 2011, la décision de contribuer plus activement aux activités menée conjointement par l'ensemble du réseau Oxfam actif également sur des projets de développement et lors d'interventions d'urgence. _ Ainsi, nous participons dorénavant à la coordination stratégique de l'ensemble des actions et programmes en Afrique de l'Ouest, ce qui nous permet de faire le lien entre le travail de plaidoyer mené ici et là-bas, et renforce l'impact de nos actions. Dans ce même cadre, nous avons fait pression sur le gouvernement français lors de la famine dans la Corne de l'Afrique l'été dernier, avec pour résultat e triplement de l'aide française à la régio, au moment même où nous menions, dans le cadre du 2, un effort de plaidoyer sur es questions agricole et alimentaires de long terme. _ Autre exemple encore : à l'automne dernier, en parallèle à notre travail de plaidoyer sur les questions humanitaires, notre soutien à un projet en Somalie avait permis de [venir en aide à 20 000 personnes->Crise-alimentaire-en-Afrique-de-l,1303] touchées par la crise alimentaire et la sécheresse. Le travail de plaidoyer humanitaire, c'est, en effet, mettre en avant aussi le [coût de l'inaction->Un-retard-dangereux-Le-cout-d-une,1282] et montrer combien il est plus coûteux d'agir quand une crise s'est installée plutôt que d'investir dans la prévention et l'action de long terme.

Quelles actions pour venir en aide aux populations menacées par la crise alimentaire ?

Oxfam France se mobilise…A travers son travail de plaidoyer : nous demandons aux pays riches de débloquer l'aide nécessaire pour éviter une crise majeure dans la région, nous organisons des rencontres entre nos partenaires du Sahel et les décideurs en France, les mettons en lien avec les médias français pour que leurs voix soient entendues, et nous continuons notre travail de fond pour que le droit à des moyens de subsistance durables devienne une réalité pour tous. – A travers la collecte de fonds auprès du public : l'argent que nous récoltons en lien avec la crise au Sahel sert non seulement à financer les actions d'Oxfam sur le terrain, pour parer au plus urgent là-bas, mais aussi à rendre possible notre travail de plaidoyer ici sur les questions agricoles et la sécurité alimentaire, car nous restons convaincus que, même dans les situations d'urgence, il faut travailler à prévenir et non pas seulement guérir. – A travers nos actions de campagne et de mobilisation : nous informons l'opinion publique sur les raisons de cette crise, sur les dysfonctionnements du système alimentaire mondial, sur les réformes à mener dans le secteur agricole, dans le cadre notamment de notre campagne [CULTIVONS->Cultivons-La-Terre-La-vie-Le-monde,1099]. Car la force et l'originalité du réseau Oxfam –récemment classé [3e au Top 100 des ONG par le magazine The Global Journal->http://www.oxfamsol.be/fr/3e-place-pour-Oxfam-dans-le-Top.html]– , c'est bien ces actions à 360°. _ Pour nous, répondre à des situations de crise, soutenir des projets de développement, c'est agir à la fois sur le terrain pour répondre aux besoins urgents des populations vulnérables, donner à nos partenaires sur place les moyens de faire pression sur leurs gouvernements, et c'est aussi agir ici, sur les décideurs des pays riches, pour que ces crises systémiques ne se reproduisent pas. _ C'est bien le but de la campagne internationale d'Oxfam [CULTIVONS->Cultivons-La-Terre-La-vie-Le-monde,1099] qui vise à réformer le système alimentaire mondiale, à lutter contre les accaparements massifs et dévastateurs des terres au Sud et à promouvoir la souveraineté alimentaire des populations. – [En savoir plus sur la situation au Sahel->Crise-alimentaire-au-Sahel,1338]