RD Congo : A la veille des récoltes, protégeons les familles !

Cela fait deux ans de suite que la période de la récolte du riz et de Noël représente un moment de peur et de violence pour les habitants du Nord-Est de la République Démocratique du Congo. A la veille de Noël 2008, et au cours des trois semaines qui ont suivi, 825 femmes, hommes et enfants ont été sauvagement battus à mort et des centaines d'autres ont été enlevés par l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) en RDC et au Sud Soudan pour en faire des soldats ou des esclaves sexuels.

Beaucoup de gens se préparent à une nouvelle attaque, alors que la récolte du riz rend les villageois encore plus vulnérables aux attaques de combattants de la LRA affamés. A Noël dernier, Abau Adua a dû fuir sans rien pouvoir emporter, pas même des vêtements de rechange, avec le reste des habitants de son village de Magamba. _ "Ce matin là, le village était très animé. Beaucoup de personnes étaient venues de l'extérieur pour le marché aux poissons. Nous étions à la rivière lorsque la LRA nous a attaqués. Nous avons entendu des hurlements et des cris… J'ai découvert seize cadavres, battus et poignardés à mort. Deux de mes proches, mon cousin et mon neveu, étaient parmi eux." _ "Deux jours plus tard, nous venions juste d'enterrer nos morts lorsque la LRA est revenue. Ils étaient partis vers d'autres villages après être passés par le nôtre et retournaient alors d'où ils venaient. Nous avons donc fui par la rivière, vingt d'entre nous entassés dans une petite barque. Le village s'est vidé, tous ceux qui n'étaient pas morts l'ont quitté aussi vite que possible." On a recensé 321 personnes assassinées en décembre 2009 alors que la LRA déployait sa marche de village en village. Un nouveau Noël vient de passer, et au Congo on n’a pas vu se reproduire les terribles massacres qui avaient marqué les années précédentes. Cependant, cette bonne nouvelle a été assombrie par des attaques meurtrières de la LRA qui se seraient produites au Sud Soudan. _ Tant que la LRA sera en mesure de poursuivre ses attaques, les gens auront trop peur pour s’occuper de leurs cultures et la faim ira grandissante. Avec cette nouvelle année, il est vital que nous continuions à demander au Conseil de Sécurité de maintenir en sécurité les gens qui se trouvent dans les zones touchées par la LRA.

Vous pouvez aider à protéger des gens comme Abau !

Agissez pour aider des familles du Congo, du Sud-Soudan et de République centrafricaine à se sentir en sécurité. Après avoir inscrit votre nom via le lien ci-dessous, nous l'ajouterons à une carte géante que nous avons l'intention de présenter au Conseil de sécurité des Nations unies afin de lui demander de développer et de mettre en œuvre un plan d'action pour protéger les populations de la LRA non seulement lors de la période de récolte de riz mais aussi à long terme. Cette pétition est désormais fermée. e Conseil de sécurité de l'ONU s'est engagé à "surveiller le déploiement de ses ressources disponibles afin d’assurer un effet maximal

Quelles sont nos demandes ?

Parce que le problème dépasse les frontières nationales, aucun pays ne veut en prendre les responsabilités. Il est possible de mettre les populations à l'abri de la LRA mais une réponse régionale coordonnée est nécessaire. Vous pouvez aider à changer les choses. Ne laissez pas le monde oublier et ignorer ces attaques. Empêchez la communauté internationale de cacher la LRA sous le tapis. Demandez au Conseil de Sécurité des Nations Unies d'adopter un "plan d'action LRA" et de le mettre en œuvre d'urgence pour non seulement mettre les familles du Congo, du Sud Soudan et de République centrafricaine à l'abri de la LRA ce Noël, mais aussi pour traiter le problème de la LRA sur le long terme. Pour cela, ils devront travailler de près avec l'Union africaine et les acteurs régionaux. Ce "Plan d'action" doit comprendre les actions d'urgence suivantes : – Prévenir les attaques par le biais d'une présence des forces de maintien de la paix renforcée et plus efficace. – Promouvoir la mise en place d'infrastructures de communication pour avertir les communautés d'une attaque imminente de la LRA – S'assurer que l'aide humanitaire est capable de parvenir aux victimes rapidement, en fournissant notamment une amélioration de la sécurité dans les zones touchées par la LRA. – S'assurer que l'on encourage et que l'on aide les anciens membres de la LRA, dont la plupart ont été enlevés lorsqu'ils étaient enfants, ainsi que les personnes actuellement enlevées, à quitter la brousse et à réintégrer leurs communautés.

En savoir plus

– Voir le rapport pectres des Noëls passé et l'appel de 19 ONG pour une action de la communauté internationale pour mettre un terme aux folies meurtrières quasi-quotidiennes de la LRA – Lire le bilan de la campagne R.D. Congo, 15 ans de guerre, tout un avenir à reconstruir, menée par Oxfam France en 2010 – S'informer sur [les actions d'Oxfam France concernant la République Démocratique du Congo->-RD-Congo-] – Découvrir le [diaporama du photographe de mode Rankin, parti en 2008, à la rencontre des populations déplacées en RDC->Un-autre-regard-sur-la-RDC,400]. Voir aussi [l'exposition photo organisée à la Bouquinerie de Lille->Un-autre-regard-sur-la-RD-Congo,897] à l'automne 2010

;