Traité sur le commerce des armes : dernière ligne droite avant l’ONU, les groupes locaux d’Oxfam France mobilisés !

A quelques jours du début des négociations à l’ONU, les groupes locaux d’Oxfam France sont dans les starting block pour mobiliser parlementaires et citoyen-ne-s autour du traité sur le commerce des armes. Plaidoyer local, actions de rue, stand sur les Solidays et action au parlement européen, tous les moyens sont bons pour faire entendre la voix d’Oxfam France pour un traité fort et ambitieux !

Samedi 23 juin, les militant-e-s des groupes locaux d’Oxfam France organiseront simultanément une action de rue dans 11 villes de France (Angers, Cholet, Dijon, Le Mans, Lille, Lyon, Nancy, Nantes, Orléans, Toulon et Toulouse). Kalachnikov empilées, échange de valises pleines de billets, chef d’Etat peu scrupuleux et vendeur d’armes guidé par l’appât du gain à tout prix : ce cocktail explosif viendra rappeler à tous et à toutes les enjeux du traité. C’est aussi ce week-end que, dans une ambiance festive et musicale, les militants et militantes du groupe local de Paris sensibiliseront les festivaliers des Solidays. Au programme : photomaton pour la « photo pétition » internationale, défilé de mode « prêt à tirer » et des animations sur les actions d’Oxfam France dans un esprit convivial et engagé…’hésitez pas à passer nous voir !

Dernière ligne droite après des mois de mobilisation!

Depuis le mois de mars, les militant-e-s d’Oxfam France mènent avec enthousiasme un ravail de plaidoyer local auprès de leurs parlementaire. Plus concrètement ? Par courrier, mail et téléphone, ils ont informé député-e-s, sénateurs-trices et élu-e-s européen-ne-s sur le traité, leur ont proposé de signer la déclaration internationale des parlementaires de a coalition internationale Control Arm et leur ont demandé d’interpeller le nouveau gouvernement français. Ce projet mené par plus de 15 de nos groupes locaux à travers toute la France, sous la houlette d’Erik et Sarah, tous deux également militants d’Oxfam France, a permis de récolter 23 signatures de la déclaration, 8 rendez vous avec des parlementaires et une vingtaine de réponses en faveur d’un traité. A Strasbourg, le groupe local d’Oxfam France s’est aussi mobilisé à l'occasion d'un débat en séance plénière au parlement européen et du vote de la résolution sur le traité sur le commerce des armes, le 12 juin dernier. En présence de Catherine Ashton , vice -présidente de la commission européenne en charge du dossier, Christine, Alfred, Marie-Pierre, Elise et Chloé ont assisté à la séance plénière, distribué la déclaration internationales des parlementaires et interpellé les député-e-s européen-ne-s. Certains comme [José Bové->http://www.flickr.com/photos/oxfamfrance/7183842491/] ont joué le jeu et ont accepté de participer à la « photo pétition » mondiale de la campagne internationale Speak out. A la suite de cette action, plusieurs député(e)s européens se sont manifestés pour signer la déclaration. A Lyon, c’est un [défilé d’armes et de chefs d’Etat->http://www.flickr.com/photos/oxfamfrance/sets/72157630219572434/] qui a été organisé par le groupe local : vantant les mérites des armes, dans une mise en scène ironique et décalée, l’action de rue a permis de sensibiliser un public intrigué, et réceptif !

Vous aussi, donnez de la voix pour un traité fort et ambitieux, qui sauve réellement des vies !

Nous voulons un traité sur le commerce des armes qui sauve des vies, un traité réellement efficace et contraignant, un traité qui : – interdise tout transfert d’armes lorsqu’il existe un risque substantiel qu’elles soient utilisées pour commettre ou faciliter des violations graves du droit international relatif aux droits humains, au droit humanitaire, ou que ce transfert compromette le développement socio-économique ; – s’applique à toutes les armes classiques, les munitions, les équipements de maintien de l’ordre et de police ainsi qu’à tout type de transfert, de transaction et d’activité ; – comprenne des indications détaillées sur sa mise en œuvre et son respect, et sur les obligations des États notamment en matière de transparence. Nous souhaitons également que la France montre l’exemple en renforçant sa législation et en améliorant sa pratique de transparence en matière de contrôle des transferts d’armes. Plus nous seront nombreux, plus nous pourrons peser sur les négociations en juillet prochain et influencer le contenu du Traité. Pour agir rien de plus simple : – [Signez la pétition->/Armes-un-commerce-meurtrier,1306] – Parlez du traité autour de vous – Diffusez nos actions et celles de la coalition [Control Arms->http://speakout.controlarms.org/speakout/index.php?lang=fr] sur Facebook, Twitter, votre blog… – [Soutenez Oxfam France->/-Donner-]