Plus d’un million de soutiens à la taxe sur les transactions financières

Depuis son lancement fin 2009, la campagne internationale pour une Taxe Robin des Bois a permis de collecter plus d’1 million de soutiens à travers le monde. Que de chemin parcouru pour cette idée alors jugée utopique ! Rappelons-nous : il s’agissait d’une toute petite taxe de 0,01 % à 0,1 % (selon les transactions) appliquée au secteur financier qui lutterait contre une spéculation excessive et permettrait aussi de dégager au niveau européen jusqu’à 37 milliards d’euros par an. Des revenus cruciaux pourfinancer la solidarité internationale, en particulier le développement et la lutte contre le changement climatique, et des besoins essentiels en Europe, comme l’emploi des jeunes.

Oxfam France et ses partenaires, AIDES, Coalition PLUS et ATTAC, militent depuis des années pour une telle taxe sur les transactions financières et ont mené notamment une importante campagne en 2011 pour la cette taxe Robin des Bois. En 2012, la mobilisation de leurs militantes et militants avait été entendue par le président de la République, Nicolas Sarkozy, qui a mis en place cette taxe au niveau national. Une première étape était franchie !

Suite à une forte mobilisation de la coalition Taxe Robin des Bois à travers l’Europe en 2013 et 2014, notamment en Espagne, Grande-Bretagne, Italie et Allemagne, 10 pays se sont engagés, en mai 2014, à mettre en place une taxe européenne sur les transactions financières, au 1er janvier 2016. Une nouvelle victoire mais qui se heurte au lobby financier puissant qui essaie de contrecarrer cette idée.

Les 11 et 12 mai prochains, les onze ministres des finances européens souhaitant instaurer une taxe européenne sur les transactions financières se réuniront à nouveau afin de parvenir à un accord. A quelques jours de cette réunion, la pétition internationale de plus d’un million de soutiens a été remise dans plusieurs pays européens, de l’Italie à la Grande-Bretagne, en passant par l’Espagne et l’Allemagne. En France, la pétition a été remise le 7 mai 2015 à Pascal Canfin,co-président de la commission pour les financements innovants en faveur du climat mise en place par le Président de la République française.

Oxfam France et ses partenaires Coalition Plus/Aides, Attac et One continuent leur travail de pression pour que cette taxe soit véritablement ambitieuse et solidaire, qu’elle s’applique à toutes les actions et produits dérivés afin de réguler la finance et de générer des revenus importants qui permettent de lutter contre l’extrême pauvreté, les grandes pandémies et le changement climatique.