Taxe sur les transactions financières : François Hollande nous a entendu-e-s !

Mercredi 20 juin, au sommet de la Terre, Rio+20, François Hollande s'est prononcé pour qu'une taxe sur les transactions financières européennes soit en "grande partie affectée" au développement et au climat.

Cette annonce officielle, devant la communauté internationale, et première déclaration sur ce sujet du nouveau Président français, est une avancée importante. _ Lundi 18 juin, avec ONE et Aides, nous lancions une action pour demander à François Hollande de montrer l'exemple et d'affecter les revenus de la taxe à la lutte contre la pauvreté. Vous avez été plusieurs milliers à répondre à notre appel et à envoyer un mail à l'Elysée, à twitter et à faire circuler cette action sur Facebook. MERCI ! Car c'est bien grâce à une mobilisation sans relâche que nous avons – vous avez – btenu tant d'avancées depuis plus d'un a Mais le combat ne s'arrête pas là : les négociations en cours au niveau européen ne doivent pas servir de prétexte pour ne pas agir dès maintenant. La France doit clairement faire le choix, dès la mise en œuvre de la taxe nationale sur les transactions financières cet été d'en affecter la totalité au développement et à la lutte contre le changement climatique. C'est à cette condition qu'un message clair sera envoyé aux autres dirigeants du monde et que d'autres pays rejoindront cette taxe inédite et prometteuse. La vidéo de la déclaration de François Hollande

Aller plus loin

n savoir plus sur Rio+2 – La campagne pour une axe Robin des Boi