Patrice Sanon est secrétaire exécutif de l’association ODSAD (Organisation pour le droit à la santé et le développement) au Burkina Faso. ODSAD et Oxfam France travaillent ensemble sur les problématiques de gratuité des soins. 

Patrice est venu en France en novembre 2013 pour témoigner de la situation dans son pays et du travail qu’il y mène.

Photo Oxfam France SSI 2013« Le Burkina Faso est un pays pauvre, l’espérance de vie est seulement de 54 ans. Nous avons un système de santé très faible et les barrières financières sont toujours énormes. Il y a du personnel en effectif très réduit par rapport aux besoins, et souvent, ils quittent le Burkina Faso pour de meilleures conditions de travail.

Il y a également le souci du prix des médicaments. Même les génériques, ce n’est pas évident de pouvoir les payer, quand on est pauvre.

Actuellement, nous avons un projet très innovant dont le but est d’informer les gens de leurs droits et de recueillir leur témoignage. C’est simplement un numéro vert qui permet aux gens d’appeler un serveur interactif pour poser des questions ou dénoncer des discriminations. Parfois, des patients n’ont pas eu tous les soins gratuits qu’ils auraient pu avoir, simplement parce qu’ils ne savaient pas que c’était possible.

Travailler avec les experts d’Oxfam renforce notre capacité à comprendre les enjeux politiques, les raisons qui font que notre action doit aussi être de faire pression sur le gouvernement. »

Oxfam soutient des organisations partenaires, comme celle de Patrice au Burkina Faso pour la gratuité des soins pour tou-te-s.