Oxfam France, 25 ans d’engagements : le témoignage de Fabrice, donateur et signataire

Cette année, Oxfam France fête ses 25 ans. 25 ans d'engagements, 25 ans de mobilisations pour un monde plus juste sans pauvreté. Pour remercier tous nos donateurs, bénévoles, adhérents, militant-e-s qui nous ont accompagné toutes ces années et continuent à nous soutenir aujourd'hui, nous leur donnons la parole tout au long de l'année 2013.

Chaque mois, découvrez les personnes qui partagent avec nous les valeurs du réseau Oxfam : citoyenneté active, conviction que la pauvreté n’est pas une fatalité et qu’elle peut être combattue par la volonté politique des décideurs et la mobilisation de citoyens éclairés et indignés contre les inégalités.

Fabrice, donateur et signataire, âgé de deux fois 25 ans

Comment avez-vous connu Oxfam France ?

Durant ma formation d'éducateur spécialisé, nous avions eu une intervention d'Artisans du monde sur le commerce équitable. Par la suite, j'ai choisi d'aller faire un stage de quelques semaines dans le magasin de Rouen, où j'ai rencontré l'animatrice du groupe local d'une association qui s'appelait encore "Agir ici" et qui menait des actions correspondant pleinement à l'idée que je me faisais qu'un "autre monde est possible". J'ai décidé de m'investir dans cette démarche.

Que souhaitez-vous à Oxfam France pour cet anniversaire et les années à venir ?

Je souhaite à Oxfam France de poursuivre ses actions avec autant de dynamisme et de persévérance. J'aimerais que nos décideurs au niveau local, national et international comprennent l'urgence des situations qu'ils ont le pouvoir de faire évoluer. J'aimerais que les citoyens se saisissent des questions de solidarité internationale pour exprimer collectivement leur vision du monde et leur attachement à un meilleur partage des richesses.

Quelle est la campagne qui vous a le plus marqué ?

La campagne qui m'a le plus touché est certainement celle de 2005 intitulée "L'Europe plume l'Afrique". En effet comment accepter qu'à coup de subventions à ses agriculteurs l'Europe inonde les pays africains de volailles à un prix défiant toute concurrence alors que ces denrées pouvaient être produites localement ?

Un résultat, une rencontre, vous a-t-elle particulièrement marqué ?

Parmi les nombreuses réussites, le résultat qui m'a le plus marqué me semble être celui ayant permis qu'enfin une taxe sur les transactions financières soit mise en œuvre. Je reste toutefois déçu que celle–ci ne soit pas entièrement consacrée à l'aide au développement mais serve en partie à boucher les déficits des pays développés mais endettés.

Oxfam France a 25 ans cette année, quel regard portez-vous sur ces 25 ans d'actions ?

Un regard très positif. Peu convaincu au départ de l'intérêt de l'alliance avec Oxfam International, je constate que celle-ci a donné une plus grande visibilité à nos actions et les résultats au service des populations les plus vulnérables s'en sont trouvés améliorés. Il reste beaucoup à faire mais je sais que " le monde ne changera pas sans nous".