Taxer les plus riches

Les plus riches prospèrent, des millions de personnes tombent dans la pauvreté

Partout dans le monde, la pandémie de Covid-19 a aggravé les inégalités et creusé encore davantage le fossé entre les plus riches et les plus pauvres. En janvier 2021, le rapport d’Oxfam « Le virus des inégalités » révélait qu’en seulement 9 mois, les 1 000 personnes les plus riches du monde ont retrouvé leur niveau de richesse d’avant la pandémie. Pour les personnes les plus pauvres, plus de 10 ans pourraient être nécessaires pour se relever des impacts économiques de la pandémie.

Malgré une crise mondiale, la planète compte toujours plus de milliardaires et la pandémie ne les empêche pas de continuer à prospérer. Les dix hommes les plus riches du monde – dont fait partie le français Bernard Arnault – ont vu leur fortune totale augmenter de plus de 500 milliards de dollars depuis le début de la pandémie.

La France est loin d’être épargnée par la hausse des inégalités. Un an après la crise, la fortune des milliardaires français avait augmenté de 40%. Selon le dernier classement Forbes, en pleine crise, 4 nouveaux Français ont fait leur entrée dans le classement des plus grandes fortunes du monde.

Dans le même temps, un million de personnes seraient tombées dans la pauvreté en France en 2020 selon les associations caritatives. L’un des signes les plus graves est l’explosion de nombre de bénéficiaires à l’aide alimentaire : on comptait 8 millions de bénéficiaires à l’automne 2020, alors qu’ils étaient 5,5 millions avant la crise.

Cette explosion des signaux de la pauvreté s’inscrit dans une tendance longue de mise sous pression du modèle social français. En France, les inégalités et la pauvreté sont reparties à la hausse depuis 2018, avec la plus forte progression depuis 2010. Les plus pauvres sont les grands perdants du quinquennat d’Emmanuel Macron et les oubliés du plan de réponse à la crise du Covid.

Face à la hausse des inégalités, l’urgence de taxer les plus riches

Les inégalités sont le résultat de choix politiques, en France comme dans le monde entier. La crise du Covid-19 a mis en lumière la nécessité et l’urgence d’une fiscalité plus juste. Des voix s’élèvent pour appeler à taxer davantage les grandes fortunes, y compris des milliardaires comme Bill Gates, Abigail Disney ou des collectifs de millionnaires comme Millionnaires for Humanity ou les Patriotic millionnaires.

Le FMI s’est également prononcé en faveur d’une taxe sur les entreprises qui ont profité de la crise et sur les plus riches. Et plusieurs pays ont d’ores et déjà franchi le pas. Un impôt exceptionnel sur la fortune des milliardaires a été voté en Argentine, en Bolivie et en Nouvelle Zélande, et peut-être bientôt les Etats Unis où le Président Biden veut mettre en place une vraie révolution fiscale pour une plus grande justice sociale. Selon un sondage, près de deux tiers des Française-s sont favorables à mettre en place une taxe exceptionnelle sur les multimillionnaires pour répondre à la crise provoquée par la pandémie (sondage Millionaires for Humanity, avril 2021).

Pendant ce temps, le gouvernement français continue à s’opposer à taxer les plus riches et persiste à vouloir baisser toujours plus l’imposition des entreprises.

Le virage à 180° du FMI et des Etats-Unis sur ce sujet montre qu’il est possible de combattre les inégalités qui ne sont pas une fatalité.

Face à la hausse des inégalités, la France ne peut pas rester immobile et être à contre-courant de l’Histoire. Elle doit désormais prendre ses responsabilités en :

  • Taxant ceux qui se sont enrichis pendant la crise, par exemple en mettant en place une contribution exceptionnelle des particuliers les plus aisés.
  • Rétablissant à long terme un impôt sur les grandes fortunes.
  • Taxant les super-héritages des multimillionnaires.

Les plus riches prospèrent, des millions de personnes tombent dans la pauvreté

Partout dans le monde, la pandémie de Covid-19 a aggravé les inégalités et creusé encore davantage le fossé entre les plus riches et les plus pauvres. En janvier 2021, le rapport d’Oxfam « Le virus des inégalités » révélait qu’en seulement 9 mois, les 1 000 personnes les plus riches du monde ont retrouvé leur niveau de richesse d’avant la pandémie. Pour les personnes les plus pauvres, plus de 10 ans pourraient être nécessaires pour se relever des impacts économiques de la pandémie.

Malgré une crise mondiale, la planète compte toujours plus de milliardaires et la pandémie ne les empêchent pas de continuer à prospérer. Les dix hommes les plus riches du monde – dont fait partie le français Bernard Arnault – ont vu leur fortune totale augmenter de plus de 500 milliards de dollars depuis le début de la pandémie.

La France est loin d’être épargnée par la hausse des inégalités. Les milliardaires français ont bénéficié d’une reprise exceptionnelle puisqu’ils ont gagné 175 milliards d’euros entre mars et décembre 2020 – soit deux fois le budget de l’hôpital public français. C’est la troisième plus forte progression après les Etats-Unis et la Chine. Selon le dernier classement Forbes, la crise a même permis à 4 nouveaux Français de faire leur entrée dans le classement des plus grandes fortunes du monde.

Dans le même temps, un million de personnes seraient tombées dans la pauvreté en France en 2020 selon les associations caritatives. L’un des signes les plus graves est l’explosion de nombre de bénéficiaires à l’aide alimentaire : on comptait 8 millions de bénéficiaires à l’automne 2020, alors qu’ils étaient 5,5 millions avant la crise. Dans un rapport publié en avril 2021, l’INSEE montre comment les plus pauvres ont vu leur situation se dégrader lors du premier confinement : parmi les 10 % des ménages les plus modestes, 35 % ont perçu une dégradation de leur situation financière.

Cette explosion des signaux de la pauvreté s’inscrit dans une tendance longue de mise sous pression du modèle social français. En France, les inégalités et la pauvreté sont reparties à la hausse depuis 2018, avec la plus forte progression depuis 2010. Les plus pauvres sont les grands perdants du quinquennat d’Emmanuel Macron et les oubliés du plan de relance.

Face à la hausse des inégalités, l’urgence de taxer les plus riches

Les inégalités sont le résultat de choix politiques, en France comme dans le monde entier. La crise du Covid-19 a mis en lumière la nécessité et l’urgence d’une fiscalité plus juste. Depuis plusieurs mois, des voix s’élèvent et appellent à taxer davantage les grandes fortunes, y compris des milliardaires comme Bill Gates, Abigail Disney ou des collectifs de millionnaires comme Millionnaires for Humanity ou les Patriotic millionnaires.

Le FMI vient également de se prononcer en faveur d’une taxe sur les entreprises qui ont profité de la crise et sur les plus riches. Et plusieurs pays ont d’ores et déjà franchi le pas. Un impôt exceptionnel sur la fortune des milliardaires a été voté en Argentine, en Bolivie et en Nouvelle Zélande, et bientôt les Etats Unis où le Président Biden est en train d’initier une vraie révolution fiscale pour une plus grande justice sociale. Selon un sondage commandé par Millionaires for Humanity (avril 2021), près de deux tiers des Française-s sont favorables à mettre en place une taxe exceptionnelle sur les multimillionnaires pour répondre à la crise provoquée par la pandémie.

Pendant ce temps, le gouvernement français continue à s’opposer à taxer les plus riches et persiste à vouloir baisser toujours plus l’imposition des entreprises.

Le virage à 180° du FMI et des Etats-Unis sur ce sujet montre qu’il est possible de combattre les inégalités qui ne sont pas une fatalité.

Face à la hausse des inégalités, la France ne peut pas rester immobile et être à contre-courant de l’Histoire. Le gouvernement doit désormais prendre ses responsabilités en :

  • Taxant ceux qui se sont enrichis pendant la crise, par exemple en mettant en place une contribution exceptionnelle des particuliers les plus aisés.
  • Rétablissant à long terme une fiscalité plus juste afin de s’attaquer aux inégalités à la racine.

Pétition lancée avec Le Mouvement
En savoir plus sur le collectif « Millionaires for Humanity » : www.millionairesforhumanity.org