Armes et guerres : des « choses » pas assez sérieuses pour les parlementaires ?

Cette note pointe les faiblesses récurrentes du contrôle parlementaire en France dans deux domaines clés : les opérations militaires extérieures et les exportations d’armement.

La France figure au quatrième rang mondial pour les exportations d’armes et s’est fixée des objectifs ambitieux de développement de ses exportations.

En dépit de pouvoirs renforcés avec la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008, les parlementaires ne se sont pas encore saisis pleinement de ces enjeux cruciaux, au cœur de l’action in ternationale de la France. Les députés approchent de la moitié de leur mandat : qu’ils soient membres de la majorité ou de l’opposition, Oxfam France – Agir ici leur adresse une série de recommandations pour renforcer rapidement la réalité du contrôle parlementaire.

Auteur(s) du rapport

Oxfam France