« Aujourd’hui, je ne suis plus de ce monde », enquête sur les victimes de viols en R.D. Congo

Le rapport "Aujourd’hui, je ne suis plus de ce monde" ("Now, the world is without me") analyse les résultats d'une enquête de grande ampleur portant sur les victimes de viols en République démocratique du Congo (RDC), sollicitée par Oxfam International et réalisée par The Harvard Humanitarian Initiative.

Cette enquête montre que 60% des victimes de viols interrogées ont été violées par des bandes d’hommes armés et que plus de la moitié des agressions ont eu lieu au sein même des domiciles, souvent en présence du mari et des enfants de la victime.

Le rapport "Aujourd’hui, je ne suis plus de ce monde" est basé sur une analyse d’informations recueillies auprès de 4 311 femmes soignées à l’hôpital de Panzi, dans la province du Sud-Kivu, sur une période de quatre ans. Il a été publié quelques jours avant la visite du Conseil de sécurité de l’ONU en RDC, coordonnée par la France, du 18 au 20 avril 2010, alors que le Conseil doit reconduire le mandat des casques bleus de l’ONU en mai prochain.

Auteur(s) du rapport

Oxfam / Harvard Humanitarian Initiative

;