D’un G8 à l’autre : suivi des engagements de l’Aquila sur la sécurité alimentaire

Analyse de l’aide publique au développement (APD) française pour l'agriculture et la sécurité alimentaire, publiée à la veille du G8 des 25 et 26 juin à Muskoka (Canada).

La crise alimentaire de 2008 a remis la question de l’agriculture et de la sécurité alimentaire en haut de l’agenda international. En deux ans, trois sommets internationaux ont été consacrés à la sécurité alimentaire mondiale et les deux derniers sommets du G8 ont également abouti à des déclarations conjointes sur le sujet. A l’Aquila, en 2009, plus de 20 milliards de dollars ont été annoncés par les membres du G8 pour lutter contre la faim.

Pourtant, la situation continue de se dégrader : plus d’un milliard de per-sonnes dans le monde souffrent de la faim. La crise alimentaire actuelle au Sahel, qui touche 10 millions de personnes, illustre la fragilité des acquis et l’ampleur des besoins financiers nécessaires pour respecter l’engagement pris par la communauté internationale en 2000 de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim d’ici à 2015.

Auteur(s) du rapport

Oxfam France

rapportsArray
(
    [0] => WP_Term Object
        (
            [term_id] => 689
            [name] => Rapports
            [slug] => rapports
            [term_group] => 0
            [term_taxonomy_id] => 689
            [taxonomy] => category
            [description] => 
            [parent] => 0
            [count] => 256
            [filter] => raw
            [cat_ID] => 689
            [category_count] => 256
            [category_description] => 
            [cat_name] => Rapports
            [category_nicename] => rapports
            [category_parent] => 0
        )

)
WP_Post Object
(
    [ID] => 2534
    [post_author] => 2
    [post_date] => 2010-06-24 13:31:00
    [post_date_gmt] => 2010-06-24 11:31:00
    [post_content] => 

Analyse de l’aide publique au développement (APD) française pour l'agriculture et la sécurité alimentaire, publiée à la veille du G8 des 25 et 26 juin à Muskoka (Canada).

La crise alimentaire de 2008 a remis la question de l’agriculture et de la sécurité alimentaire en haut de l’agenda international. En deux ans, trois sommets internationaux ont été consacrés à la sécurité alimentaire mondiale et les deux derniers sommets du G8 ont également abouti à des déclarations conjointes sur le sujet. A l’Aquila, en 2009, plus de 20 milliards de dollars ont été annoncés par les membres du G8 pour lutter contre la faim.

Pourtant, la situation continue de se dégrader : plus d’un milliard de per-sonnes dans le monde souffrent de la faim. La crise alimentaire actuelle au Sahel, qui touche 10 millions de personnes, illustre la fragilité des acquis et l’ampleur des besoins financiers nécessaires pour respecter l’engagement pris par la communauté internationale en 2000 de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim d’ici à 2015.

Téléchargez le pdf

Auteur(s) du rapport

Oxfam France
[post_title] => D’un G8 à l’autre : suivi des engagements de l’Aquila sur la sécurité alimentaire [post_excerpt] => Analyse de l’aide publique au développement (APD) française pour l'agriculture et la sécurité alimentaire, publiée à la veille du G8 des 25 et 26 juin à Muskoka (Canada). [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => dun-g8-a-lautre-suivi-des-engagements-de-laquila-sur-la-securite-alimentaire [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2018-10-02 14:59:48 [post_modified_gmt] => 2018-10-02 12:59:48 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://www.oxfamfrance.org/policypaper/dun-g8-a-lautre-suivi-des-engagements-de-laquila-sur-la-securite-alimentaire/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw )