Efficacité de l’aide : les clés de Busan

Quelle réalité pour le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement ?

A Busan (Corée du Sud), en 2011, la communauté internationale a défini un standard international concernant les principes d’efficacité de l'aide auxquels devraient adhérer tous les acteurs du développement, le "Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement".

Ces principes sont les suivants : le leadership des autorités des pays et l'appropriation des stratégies de développement ; une orientation vers les résultats au travers d'actions qui réduisent durablement la pauvreté et les inégalités dans les pays en développement ; des partenariats ouverts à tous entre les acteurs du développement basés sur le respect mutuel ; la transparence et la redevabilité réciproques.

Tous les acteurs du développement – les bailleurs traditionnels comme les nouveaux – doivent respecter et faire valoir ces principes fondamentaux en tenant les promesses qu'ils ont faites à Busan. Pour ce faire, le Partenariat mondial devra pouvoir compter sur une vision forte, un engagement politique de haut niveau et un mécanisme mondial de redevabilité efficace tout en sachant rester souple.

Auteur(s) du rapport

Oxfam

;