Alors que s’ouvre les Climate Finance Days à Paris le 29 novembre 2019, les Amis de la Terre France et Oxfam France lèvent le voile sur l’empreinte carbone colossale des banques françaises, qui représente plus de quatre fois les émissions de gaz à effet de serre de la France entière.

En 2018, les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d’investissement des quatre principales banques françaises – BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE – dans le secteur des énergies fossiles ont atteint plus de 2 milliards de tonnes équivalent CO2, soit 4,5 fois les émissions de la France cette même année. Chacune des trois premières banques françaises a à elle seule une empreinte carbone supérieure à celle du territoire français. Ces nouvelles données montrent aussi que des choix de financement différents sont possibles : les intensités carbone, relatives à la taille des banques, de Société Générale et BNP Paribas sont trois fois plus élevées que celle du groupe BPCE.