La voie vers la culture de l’olive : défis pour le développement de l’économie de l’huile d’olive en Cisjordanie

De nombreux obstacles, dont les restrictions imposées par Israël et le manque d’investissements, empêchent le bon développement de la production d’huile d’olive en Cisjordanie, alors que cette activité génère de nombreux emplois dans le Territoire Palestinien Occupé et offre des perspectives de développement durable et équitable.

Ce rapport d'Oxfam (disponible uniquement en anglais) souligne que la production d’huile d’olive en Cisjordanie pourrait être deux fois plus rentable si elle était effectuée dans de meilleures conditions et les restrictions imposées par Israël supprimées.

Alors que débute la saison de la récolte des olives en Cisjordanie, l'huile d'olive palestinienne, réputée pour être parmi les meilleures au monde lorsque sa production respecte des normes élevées, a le potentiel de devenir un leader mondial sur les marchés de l'huile d'olive biologique et équitable. Ce rapport montre la manière dont le secteur de l'olive, qui contribue à hauteur de 100 millions de dollars au revenu annuel de certaines des communautés palestiniennes les plus pauvres, pourrait, à condition que son potentiel soit totalement exploité, améliorer considérablement l'économie palestinienne.

Le rapport appelle les autorités israéliennes à mettre fin aux restrictions imposées aux Palestiniens concernant leur accès aux terres et aux marchés. Le rapport appelle également l'Autorité palestinienne et les donateurs à soutenir les producteurs d'huile d'olive palestinienne et leurs familles en augmentant leurs investissements dans ce secteur. "Si l'Autorité palestinienne, Israël, la communauté internationale, les donateurs et les ONG investissent tous dans l'huile d'olive, elles investiront également dans un avenir plus stable et plus sûr pour le peuple palestinien", affirme Jeremy Hobbs, directeur exécutif d'Oxfam.

Auteur(s) du rapport

Oxfam

;