humanitaire

Vers une gestion participative de l’eau en Jordanie

En Jordanie, un dialogue direct entre les administrations publiques et les citoyen-ne-s n’est pas habituel. Le rôle de la société civile suscite en outre un certain scepticisme.

Oxfam essaie de changer cette dynamique. Dans le cadre des groupes communautaires de gestion de l’eau mis en place par l’organisation, des habitant-e-s du district de Salt rencontrent le service des eaux jordanien. Les citoyennes et citoyens peuvent désormais collaborer librement avec l’administration publique, faire part de leurs demandes et, ensemble, s’efforcer d’améliorer la gouvernance de l’eau et l’accès à cette ressource essentielle dans leur ville. 

 

Yémen : trois ans après le début de la guerre, la plus grave crise humanitaire au monde

Le Yémen connaît, selon l'ONU, la plus grave crise humanitaire au monde : 22 millions de personnes y ont besoin d’aide humanitaire. Le pays est également le théâtre de la plus importante épidémie de choléra jamais enregistrée, avec plus d’un million de cas présumés.

 

Syrie : notre chez nous n’existe plus, comment pourrions-nous rentrer ?

 

Sept longues années après le début de la crise syrienne, la situation demeure très sombre. Les enfants, les femmes et les hommes continuent de payer le prix de ce conflit marqué par d’immenses souffrances, d’incessantes destructions et un mépris flagrant des droits humains. 

 

L’aide au développement sauve des vies

Alors que les 1% des plus riches ont capté plus de 82% de la richesse mondiale l’année dernière et que les plus pauvres n’en ont eu que des miettes, les Etats ont à leur disposition un instrument unique pour mieux redistribuer ces richesses et corriger les inégalités croissantes dans le monde, entre les Etats et au sein de ceux-ci : l’aide au développement.

 

L’action humanitaire d’Oxfam : sauver des vies aujourd’hui, permettre qu’elles se reconstruisent demain

Oxfam est l'un des principaux acteurs humanitaires mondiaux en situation d'urgence et dispose d'une expertise technique reconnue, construite au cours de ses 76 ans d’actions à travers le monde.

 

Du Yémen au Nigéria, de la Syrie à l’Italie : découvrez le travail humanitaire de nos équipes sur le terrain

Oxfam intervient aujourd’hui dans plus de 90 pays et répond à plus de 30 situations d’urgence à travers le monde. En collaboration avec 584 partenaires Oxfam a apporté une aide humanitaire d’urgence à 13,7 millions de personnes.

Des migrants débarquant dans le port sicilien de Pozzallo - ©Alessandro Rota/Oxfam

Accord migratoire avec la Libye : un an après, torture, captivité et souffrances se poursuivent

En février 2017, l’Italie et la Libye concluaient un accord, avec l’aval de l’Union européenne, pour endiguer les flux migratoires illégaux. 

Attaque de Jalalabad contre des ONG

26/01/2018

Nous, les 61 organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales signataires de cet appel, condamnons avec la plus grande fermeté l'attaque atroce qui a eu lieu, mercredi 24 janvier, contre les bureaux d’ONGs à Jalalabad (Nangarhar). Le bilan à l’heure actuelle fait état d’au moins 7 morts et de plus de 31 blessés, dont cinq enfants. Nous aimerions exprimer toutes nos condoléances aux familles des victimes de cette attaque atroce.

Des enfants remplissent des bouteilles à un point d’eau potable dans le camp de Hassansham, à 50 km à l’est de Mossoul. copyright : Tegid Cartwright/Oxfam

L'accès à l'eau potable : un droit humain fondamental

On oublie trop facilement que l'eau, vitale, n'est pas partout abondante et acquise. Avoir accès à l'eau est, et doit rester, un droit humain fondamental. Ainsi, dans le monde, accéder à ce bien de première nécessité est un défi quotidien pour des milliards de personnes vivant dans la pauvreté. Les maladies dues à une eau insalubre et au manque d’assainissement de base tuent davantage chaque année que toutes les formes de violence, y compris la guerre.

20 juin : journée mondiale des réfugié-e-s

Le 20 juin est la journée internationale des réfugié-e-s et migrant-e-s. Cette année nous enregistrons un triste record : les Nations Unies estiment ainsi que 65 millions de personnes ont quitté de force leur maison à la suite d’un conflit armé ou de persécutions. Parmi elles, 40 millions ont été déplacées à l’intérieur-même des frontières de leur pays. 

Pages

S'abonner à humanitaire