migrants

Nulle part où aller

14/06/2018

À Vintimille, à proximité de la frontière entre l'Italie et la France, des réfugié-e-s et d'autres migrant-e-s errent sans accès aux services fondamentaux.

Rapport Oxfam : des enfants maltraités et renvoyés illégalement à la frontière franco-italienne

14/06/2018

Oxfam publie le rapport « Nulle part où aller » qui détaille l'échec de la France et de l'Italie à aider les réfugié-e-s et migrant-e-s échoué-e-s à la frontière vers Vintimille. Le rapport raconte comment des enfants d’à peine 12 ans sont maltraités, détenus et renvoyés illégalement en Italie par la police des frontières française.

Accord UE-Turquie : deux ans d’une politique migratoire inhumaine à nos frontières

Le printemps réchauffe nos cœurs et nos corps. Moria, le camp de réfugiés à Lesbos où je vis depuis que je suis arrivée en Europe, demeure cependant froid et semblable à une prison. Cela fait maintenant sept mois que je suis sur l’île grecque de Lesbos et s’i il y a une chose dont je suis sûre, c’est que je vais être bloquée ici pour encore un long moment. J’ai fait une demande d’asile en Europe mais la prochaine audience pour étudier ma demande est dans 18 mois.

Des migrants débarquant dans le port sicilien de Pozzallo - ©Alessandro Rota/Oxfam

Accord migratoire avec la Libye : un an après, torture, captivité et souffrances se poursuivent

En février 2017, l’Italie et la Libye concluaient un accord, avec l’aval de l’Union européenne, pour endiguer les flux migratoires illégaux. 

Crise des réfugiés : toujours aucun progrès de la communauté internationale

Il y a un an, jour pour jour, à l’initiative du président Barack Obama, les dirigeants mondiaux se réunissaient à New-York pour prendre des engagements forts afin de répondre à la crise mondiale des réfugiés. Un an après, le résultat est largement insuffisant. La communauté internationale a échoué à réaliser des progrès significatifs pour atteindre ces objectifs et répondre à l’urgence de la crise.

20 juin : journée mondiale des réfugié-e-s

Le 20 juin est la journée internationale des réfugié-e-s et migrant-e-s. Cette année nous enregistrons un triste record : les Nations Unies estiment ainsi que 65 millions de personnes ont quitté de force leur maison à la suite d’un conflit armé ou de persécutions. Parmi elles, 40 millions ont été déplacées à l’intérieur-même des frontières de leur pays. 

Crise des réfugiés et migrants

Des millions de personnes se voient contraintes de partir de chez elles, risquant tout pour fuir conflits armés et catastrophes naturelles. Nous avons de toute urgence besoin de votre aide pour leur porter assistance, non seulement en Syrie, en Jordanie et au Liban, mais aussi en Europe et en Afrique.

S'abonner à migrants