Nancy sème pour changer

Les 13 et 14 novembre 2010, à l'occasion de la {{[Semaine de la solidarité internationale->Oxfam-France-et-la-Semaine-de-la,909]}}, le groupe local de Nancy avait mis en place un stand "Semez pour changer" sur le Marché du monde. Jean-Paul Mourot, coordinateur du groupe local, revient sur cette "{animation visuellement forte}".

Dans le cadre de la campagne rivés de terre, privés d'aveni, les militants nancéiens d'Oxfam France ont sensibilisé le public aux menaces que subissent les agriculteurs des pays du Sud, à travers l'accaparement de leurs terres. _ Depuis 2006, 15 à 20 millions d'hectares de terres, soit l'équivalent de la surface agricole française, ont été achetés ou loués dans les pays en développement. Certains États cherchent ainsi à assurer leur sécurité alimentaire ou leur approvisionnement en agrocarburants. Pour les investisseurs privés, la terre et les produits agricoles sont devenus de nouvelles opportunités de profit. Accompagnée d'une pétition, cette animation forte veut aire pousser de nouvelles idée sur cette thématique, aussi bien sur le plan visuel que symbolique. Comme le souligne Jean-Paul, "nous envisageons les campagnes comme porteuses d'idées". Inspiré par la démarche de cette animation, le groupe de Nancy a proposé aux participants de "choisir leur propre graine". Ainsi, sur une idée de Béatrice, du groupe local, différentes graines de solidarité étaient proposées. Selon sa sensibilité, chaque personne pouvait choisir sa graine et la planter dans un petit pot. Ces pots formaient ensuite une chaîne de solidarité et entouraient une grande potiche romaine, symbolisant le système mondial. Le succès a été au rendez-vous. Environ 7 000 personnes ont visité le marché sur deux jours, et près d'une personne sur cinq s'est arrêtée sur le stand d'Oxfam. Comme l'explique Jean-Paul, l'animation a marqué les visiteurs, "c'est une bonne stratégie pour attirer et retenir le public". Alors qu'une cinquantaine de pots formaient une chaîne solidaire, les discussions et échanges germaient à leur tour, et la pétition se remplissait !

En savoir plus

– Découvrez la campagne Privés de terre, Privés d'avenir et [signez la pétition->http://www.privesdeterre.org/petition] en faveur des petits producteurs des pays du Sud – Consultez les programmes d'Oxfam France consacrés aux [contrôle et préservation des ressources naturelles agricoles->-Agrocarburants-] et au [droit à l'alimentation et politique agricole->-Agriculture-]