Ensemble, nous défendons une politique migratoire européenne et mondiale plus humaine et juste, afin d’assurer le respect des droits et de la dignité des personnes contraintes de fuir leur foyer.

Une crise migratoire mondiale

Aujourd’hui, plus de 68,5 millions personnes dans le monde ont dû quitter leur foyer pour fuir la guerre, la famine ou les conséquences du changement climatique. La moitié d’entre elles sont des enfants. Ce nombre est le plus élevé enregistré par les Nations Unies depuis la Seconde Guerre mondiale, témoignant d’une réelle crise migratoire. Parmi ces personnes, 25,4 millions ont trouvé refuge hors des frontières de leur pays.

Les pays les plus pauvres accueillent le plus de réfugiés

Ce sont les pays les plus pauvres qui accueillent le plus de personnes réfugiées. Actuellement, 85% des personnes déracinées vivent dans des pays en développement, alors que les 6 pays les plus riches de la planète accueillent moins de 9% des personnes contraintes de fuir leur foyer.

Oxfam demande aux Etats de mettre en place des réponses pour accueillir dignement les personnes réfugiées

Partout dans le monde, Oxfam se mobilise afin que les droits fondamentaux des personnes migrantes soient respectés. Elles doivent recevoir l’aide et la protection nécessaires, avoir la possibilité de travailler, de scolariser leurs enfants, de préserver l’unité familiale et avoir des perspectives d’avenir. Contraintes de fuir, elles doivent pouvoir reconstruire dignement leur vie.

Oxfam demande aux Etats d’assumer leur part de responsabilité et de mettre en place des réponses à la hauteur de cette crise humanitaire sans précédent.

Un pacte mondial, actuellement en cours de négociation, devrait être adopté par les Nations-Unies d'ici la fin d'année 2018. Ce premier accord mondial doit être la réponse de la communauté internationale face à cette crise, afin d’assurer la protection et la promotion des droits des personnes migrantes et assurer un plus juste partage de l’accueil de celles-ci.

Garantir la sécurité, la dignité des personnes et élaborer des solutions durables pour les personnes déplacées ou exposées à un risque de déplacement du fait du changement climatique.

Contribuer à la réunification familiale

Veiller à ce que les procédures de demande d’asile soient accessibles, justes et efficaces et ne pas détenir des individus seulement en raison de leur statut migratoire

Pour une politique migratoire
plus humaine et plus juste

Signez

Actualités de la campagne

Un monde plus juste