Non-assistance à mère en danger

Chaque année, plusieurs centaines de milliers de femmes meurent au cours d'une grossesse, d'un accouchement ou de ses conséquences. A quelques mois du sommet de revue des objectifs du Millénaire pour le développement, qui a eu lieu du 20 au 22 septembre 2010, Oxfam France et trois associations ont lancé un appel à la mobilisation pour obtenir de vrais engagements dans le domaine de la santé maternelle et infantile. Plus de 10 000 citoyen-ne-s ont signé la pétition contre la "non-assistance à mère en danger" et des centaines d'autres se sont impliqué-e-s dans les actions qui ont jalonné cette campagne.

ire le bilan de six mois de campagne dossier compémentaire|Non-assistance à mère en danger – Dossier de press d'information sur la campagne – u Bénin, des femmes privées de liberté faute d'argent pour payer leurs soins|Interview de la journaliste Gladys Marivat sur un reportage sur la santé maternelle au Béni (vidéo et interview) – [Reportage de Radio Solidaire->Reportage-de-Radio-Solidaire-sur,583] sur la campagne "Non-assistance à mère en danger" (son) – [Les actions d'Oxfam France dans le domaine de la santé->-sante-] En septembre 2010, l'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement se réuniront à New York pour évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Parmi ces huit objectifs, deux accusent un retard criant : l'amélioration de la santé maternelle et infantile. Pour remédier à cette situation, il faut agir : exigeons plus de moyens pour la santé, plus de personnel qualifié et soutenons les pays qui défendent la gratuité des soins. Les objectifs de réduire des trois quarts le taux de mortalité maternelle en 2015 par rapport à 1990 et de rendre l’accès à la médecine procréative universel dans le même temps sont réalisables. Mais ils nécessitent une volonté politique de la part des gouvernements des pays du Sud et du Nord. La France peut et doit jouer un rôle moteur dans ce domaine. Oxfam France, en partenariat avec Médecins du monde, Action for global health et Avocats pour la santé dans le monde, vous invite à faire pression sur les dirigeants français afin qu'ils s'engagent à : – consacrer 0,1% de la richesse nationale au financement de la santé dans les pays en développement, ce qui équivaut à doubler l'aide accordée à ce secteur en 2008 ; – soutenir, techniquement et financièrement les pays désireux d'introduire des politiques d'accès gratuit aux soins de santé de base, en particulier pour les femmes et les enfants ; – affecter au renforcement des ressources humaines au moins 25% de l'aide française allouée au secteur de la santé. Aidez-nous à faire pression dans ce sens sur le Président de la République et le ministre des Affaires étrangères français : interpellez-les et signez la pétition sur le site Santepourtoutes.org. [chiffres<-]

La santé maternelle en chiffres

– Chaque minute, une femme meurt en raison de complications liées à la grossesse. – 99% des décès maternels répertoriés dans le monde surviennent dans les pays en développement, dont la moitié dans la seule Afrique sub-saharienne et un tiers en Asie du Sud. – Plusieurs pays ont vu leur taux de mortalité maternelle baisser de près de 50% dans la décennie écoulée, grâce à une politique volontariste. C’est le cas de de l’Ethiopie et de l'Ouganda, notamment. – D’autres pays n'ont au contraire guère progressé : la Sierra-Leone présente un taux de mortalité maternelle record évalué en 2008 à 1 033 décès pour 100 000 naissances. Plus d'infos dans le [bilan de la campagne "Non-assistance à mère en danger"->Non-assistance-a-mere-en-danger,809], sur le site [Santepourtoutes.org->http://www.santepourtoutes.org] et dans le [programme d'Oxfam France consacré à la Santé->-sante-].