Santé maternelle : la pétition « Non-assistance à mère en danger » remise à Nicolas Sarkozy

Mercredi 15 septembre 2010, à quelques jours du départ de Nicolas Sarkozy pour le Sommet des OMD de New York, Luc Lamprière, directeur général d’Oxfam France, a remis au président français la pétition de la campagne "Non-assistance à mère en danger".

A l'occasion d'une rencontre entre plusieurs responsables d'organisations non gouvernementales (ONG) françaises, Luc Lamprière a pu s'entretenir avec le chef de l'Etat français et lui faire part des demandes portées par Oxfam France, Médecins du Monde, Action for Global Health, Avocats pour la santé dans le monde et plus de 10 000 signataires de la pétition contre la "Non-assistance à mère en danger", en faveur d'un soutien à la santé maternelle et à la gratuité des soins dans les pays du Sud. Le directeur général d'Oxfam France a notamment rappelé que la France, lors du G8 au Canada, en juin 2010, s’était engagée à débloquer 500 millions d’euros supplémentaires sur 5 ans pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en matière de santé maternelle et infantile d’ici à 2015. Mais l’origine et la destination des fonds promis par Nicolas Sarkozy pour lutter contre la mortalité infantile et maternelle dans le monde, qui devaient être précisées lors du sommet des Nations unies sur les OMD, du 20 au 22 septembre 2010, demeure floue.

En savoir plus

ire la réaction d'Oxfam France au discours de Nicolas Sarkozy lors du sommet des Nations unies sur les objectifs du Millénaire pour le développement, le 20 septembre 201ire le bilan de la campagne "Non-assistance à mère en dangerire le bilan du sommet des Nations unies sur les objectifs du Millénaire pour le développement, du 20 au 22 septembre 201[Voir les diaporamas et vidéos des flashmobs organisées dans le cadre de la campagne sur la santé maternelle->Flashmob-le-18-septembre-avant-le,763][Consulter le programme Santé d'Oxfam France->-sante-]