Alors que les Palestiniens progressent vers l’unité, Oxfam demande à la communauté internationale d’apporter son soutien au processus

Afin d'améliorer les vies des Palestiniens divisés entre Gaza et la Cisjordanie, Oxfam rappelle qu'il est indispensable que la communauté internationale salue la réconciliation et n'adopte pas de politiques qui feraient reculer les efforts en vue de l'unité.

« Au cours des quatre dernières années, Oxfam et ses partenaires sur le terrain ont vu les divisions entre le Fatah et le Hamas faire payer aux populations un lourd tribut. Elles ont aggravé les souffrances des civils à Gaza vivant déjà sous le blocus israélien et réduit encore davantage leur accès aux services essentiels comme l'électricité, l'eau potable ou les médicaments les plus élémentaires » a déclaré Jeremy Hobbs, directeur exécutif d'Oxfam International.

Tandis que les factions politiques palestiniennes progressent vers un gouvernement d'union intérimaire, l'ONG appelle à la communauté internationale à abandonner la politique de « non engagement », qui a jusqu'à maintenant échoué, et à entamer un dialogue avec toutes les principales parties palestiniennes.

« La réconciliation palestinienne est un pas essentiel vers une résolution juste et durable du conflit » a ajouté Jeremy Hobbs.

Pour Nicolas Vercken d'Oxfam France, « La France vient d'avoir des mots forts pour encourager la réconciliation interpalestinienne et indiquer sa disponibilité à travailler avec un gouvernement d'unité qui s'engagerait en faveur de la non-violence et d'un accord de paix. Nous espérons que d'autres États la rejoindront rapidement sur cette voie » « La France encourage la réconciliation interpalestinienne et les initiatives prises par le président Abbas en ce sens. Cette réconciliation, qui répond à une demande légitime des Palestiniens, doit avoir pour objectif de faciliter la création d'un État de Palestine pacifique et démocratique et vivant en paix et en sécurité aux côtés d'Israël. Nous sommes prêts à travailler avec un gouvernement d'unité qui s'engagerait en faveur de la non-violence et d'un accord de paix, qu'il appartient au président de l'OLP, Mahmoud Abbas,de négocier et de conclure avec Israël. », [point presse du 28 avri]].

Contact presse

Magali Rubino / rubino@oxfamfrance.or / 01 56 98 24 45 – 06 30 46 66 04

Aller plus loin

– Le travail d'Oxfam sur sraël et les Territoires palestiniens occupé
– Oxfam France publie régulièrement [les chiffres des entrées et sorties de certains biens dans Gaza->Le-blocus-maintenu-a-Gaza,361]
– Lire des [témoignages d'habitants de Gaza->IMG/pdf/les_voix_de_gaza_juin_2009.pdf], recueillis par les équipes d'Oxfam en juin 2009
– Oxfam France a co-signé avec 11 ONG européennes une [lettre ouverte à Alain Juppé->doc1800], ministre des Affaires étrangères, invitant la France à « soutenir activement l'actuel processus de réconciliation ainsi que le futur gouvernement d'unité, notamment en reprenant le versement de l'aide au développement à toutes les institutions civiles palestiniennes à Gaza. »

Contact

Notes aux rédactions

;