Oxfam France aux Solidays, côté coulisses

Une fois de plus, Oxfam France était présente aux Solidays les 24, 25 et 26 juin derniers. 3 jours de concerts, de rencontres et de solidarité !
_ L'occasion pour nous de mieux faire connaître nos actions et de recruter de nouveaux supporters de la taxe Robin des Bois.
_ Amandine Jung, bénévole à la Bouquinerie Daguerre et militante du groupe local de Paris a supervisé, avec l'équipe Mobilisation d'Oxfam France, ce week-end intense.Quel bilan tires-tu de ces Solidays ?

Je connaissais déjà les Solidays, mais en tant que festivalière, jamais comme bénévole, côté « coulisses », et ça a été une expérience super !
_ Excellente ambiance sur le stand, bénévoles survoltés, festivaliers intéressés aussi bien par les actions d'Oxfam que par la Taxe… Il y a même eu des discussions passionnantes et enflammées sur l'affectation de la taxe, l'efficacité et le poids des mobilisations citoyennes, et une personne nous a même demandé si Robin ne voulait pas se présenter à la présidentielle !
_ Les animations que nous proposions sur le stand comme le tir à l'arc, la possibilité de se faire prendre en photo en Robin des Bois et le passage de Robin des Bois sur scène le vendredi soir ont beaucoup plu. Ça nous a permis de vraiment sensibiliser sur le sujet de la Taxe sur les transactions financières. Nous avons récolté plus de 1000 signatures, ce qui peut paraitre peu, mais en 3 jours, sachant que la totalité des 155 000 festivaliers ne passe pas forcément au village associatif, c'est plutôt un bon bilan !

Côté coulisses, c'est comment les Solidays ?

C'est étonnant, une vraie fourmilière ! Plus de 1000 bénévoles travaillent sur le festival, sans compter ceux de la centaine d'associations présentes, soit environ 1200 personnes. C'est une véritable petite ville éphémère, et je tire mon chapeau à l'organisation des Solidays : nous avons reçu un très bon accueil, très professionnel, toujours disponible, c'était très agréable. L'ambiance « off » est très sympa, aussi bien entre les différentes associations qu'avec l'équipe du festival.
_ Côté Oxfam, nous avions 29 bénévoles, donc autant de plannings à gérer, d'explications à donner pour que chacun puisse trouver sa place sur le stand, sans compter les inévitables imprévus !
_ C'était aussi l'occasion de rencontrer d'autres bénévoles et une bonne partie de l'équipe d'Oxfam, toujours dans une ambiance très chaleureuse et solidaire.

Que dirais-tu à celles et ceux qui voudraient s'engager auprès d'Oxfam ?

Je vois Oxfam comme une association dynamique, indépendante et engagée où chacun peut trouver sa place en tant que bénévole. Que ce soit quelques heures, de façon occasionnelle, comme pour les Solidays ou des missions ponctuelles au siège ; de manière plus régulière, aux Bouquineries par exemple ; et pour aller plus loin, il y a les groupes locaux, qui permettent de plus s'investir dans les campagnes notamment.
C'est d'ailleurs un peu le parcours que j'ai suivi comme militante d'Oxfam :
Je suis arrivée chez Oxfam par les Bouquineries, en septembre dernier, quelques heures le dimanche matin. J'ai eu de plus en plus envie de m'investir et nous voilà à l'été, j'ai supervisé le stand d'Oxfam aux Solidays et je fais partie du groupe local de Paris !
_ A titre personnel, c'était important pour moi de m'engager auprès d'une association qui me fasse adhérer à ses valeurs et aux causes qu'elle défend.

Bravo et merci à toute l'équipe des Solidays, et un immense merci à tous les bénévoles d'Oxfam France pour leur engagement à nos côtés.

non-classeArray
(
    [0] => WP_Term Object
        (
            [term_id] => 1
            [name] => Non classé
            [slug] => non-classe
            [term_group] => 0
            [term_taxonomy_id] => 1
            [taxonomy] => category
            [description] => 
            [parent] => 0
            [count] => 127
            [filter] => raw
            [cat_ID] => 1
            [category_count] => 127
            [category_description] => 
            [cat_name] => Non classé
            [category_nicename] => non-classe
            [category_parent] => 0
        )

)
WP_Post Object
(
    [ID] => 459
    [post_author] => 2
    [post_date] => 2011-07-01 09:16:03
    [post_date_gmt] => 2011-07-01 07:16:03
    [post_content] => Une fois de plus, Oxfam France était présente aux Solidays les 24, 25 et 26 juin derniers.  3 jours de concerts, de rencontres et de solidarité !
_ L'occasion pour nous de mieux faire connaître nos actions et de recruter de nouveaux supporters de la taxe Robin des Bois. 
_ Amandine Jung, bénévole à la Bouquinerie Daguerre et militante du groupe local de Paris a supervisé, avec l'équipe Mobilisation d'Oxfam France, ce week-end intense.Quel bilan tires-tu de ces Solidays ?

Je connaissais déjà les Solidays, mais en tant que festivalière, jamais comme bénévole, côté "coulisses", et ça a été une expérience super !
_ Excellente ambiance sur le stand, bénévoles survoltés, festivaliers intéressés aussi bien par les actions d'Oxfam que par la Taxe...  Il y a même eu des discussions passionnantes et enflammées sur l'affectation de la taxe, l'efficacité et le poids des mobilisations citoyennes, et une personne nous a même demandé si Robin ne voulait pas se présenter à la présidentielle !
_ Les animations que nous proposions sur le stand comme le tir à l'arc, la possibilité de se faire prendre en photo en Robin des Bois et le passage de Robin des Bois sur scène le vendredi soir ont beaucoup plu. Ça nous a permis de vraiment sensibiliser sur le sujet de la Taxe sur les transactions financières. Nous avons récolté plus de 1000 signatures, ce qui peut paraitre peu, mais en 3 jours, sachant que la totalité des 155 000 festivaliers ne passe pas forcément au village associatif, c'est plutôt un bon bilan !

Côté coulisses, c'est comment les Solidays ?

C'est étonnant, une vraie fourmilière ! Plus de 1000 bénévoles travaillent sur le festival, sans compter ceux de la centaine d'associations présentes, soit environ 1200 personnes. C'est une véritable petite ville éphémère, et je tire mon chapeau à l'organisation des Solidays : nous avons reçu un très bon accueil, très professionnel, toujours disponible, c'était très agréable. L'ambiance "off" est très sympa, aussi bien entre les différentes associations qu'avec l'équipe du festival.
_ Côté Oxfam, nous avions 29 bénévoles, donc autant de plannings à gérer, d'explications à donner pour que chacun puisse trouver sa place sur le stand, sans compter les inévitables imprévus !
_ C'était aussi l'occasion de rencontrer d'autres bénévoles et une bonne partie de l'équipe d'Oxfam, toujours dans une ambiance très chaleureuse et solidaire.

Que dirais-tu à celles et ceux qui voudraient s'engager auprès d'Oxfam ?

Je vois Oxfam comme une association dynamique, indépendante et engagée où chacun peut trouver sa place en tant que bénévole. Que ce soit quelques heures, de façon occasionnelle, comme pour les Solidays ou des missions ponctuelles au siège ; de manière plus régulière, aux Bouquineries par exemple ; et pour aller plus loin, il y a les groupes locaux, qui permettent de plus s'investir dans les campagnes notamment. 
C'est d'ailleurs un peu le parcours que j'ai suivi comme militante d'Oxfam :
Je suis arrivée chez Oxfam par les Bouquineries, en septembre dernier, quelques heures le dimanche matin. J'ai eu de plus en plus envie de m'investir et nous voilà à l'été, j'ai supervisé le stand d'Oxfam aux Solidays et je fais partie du groupe local de Paris !
_ A titre personnel, c'était important pour moi de m'engager auprès d'une association qui me fasse adhérer à ses valeurs et aux causes qu'elle défend.


Bravo et merci à toute l'équipe des Solidays, et un immense merci à tous les bénévoles d'Oxfam France pour leur engagement à nos côtés. 

    [post_title] => Oxfam France aux Solidays, côté coulisses
    [post_excerpt] => Une fois de plus, Oxfam France était présente aux Solidays les 24, 25 et 26 juin derniers.  3 jours de concerts, de rencontres et de solidarité !
_ L'occasion pour nous de mieux faire connaître nos actions et de recruter de nouveaux supporters de la taxe Robin des Bois. 
_ Amandine Jung, bénévole à la Bouquinerie Daguerre et militante du groupe local de Paris a supervisé, avec l'équipe Mobilisation d'Oxfam France, ce week-end intense.
    [post_status] => publish
    [comment_status] => closed
    [ping_status] => closed
    [post_password] => 
    [post_name] => oxfam-france-aux-solidays-cote-coulisses
    [to_ping] => 
    [pinged] => 
    [post_modified] => 2011-07-01 09:16:03
    [post_modified_gmt] => 2011-07-01 07:16:03
    [post_content_filtered] => 
    [post_parent] => 0
    [guid] => https://www.oxfamfrance.org/non-classe/oxfam-france-aux-solidays-cote-coulisses/
    [menu_order] => 0
    [post_type] => post
    [post_mime_type] => 
    [comment_count] => 0
    [filter] => raw
)